708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

SINISTER

 

GENRE : Terrifiant

REALISATEUR : Scott Derrickson

ANNEE : 2012

PAYS : USA

BUDGET : 3 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Ethan Hawke, Juliet Rylance, Fred Thompson...

 

RESUME : Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l'espoir d'écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d'autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.

 

MON HUMBLE AVIS

Autant le dire tout de suite, Sinister fait partie des grands films de trouille de ces dernières années, voire plus. C’est une œuvre dure, trouble et qui vous hante pendant longtemps. En ce sens, le film peut devenir une référence en matière d’épouvante.

Porté par un excellent Ethan Hawke (on saluera ici ses choix de carrière notamment dans le genre, Gattaca, Daybreakers ou plus récemment American Nightmare) qui possède l’épaisseur nécessaire pour le rôle, le long-métrage est particulièrement réussi dans son ambiance glauque et transgressive qui montre frontalement l’assassinat d’enfants. Scott Derrickson (dont on se souvient pour L’exorcisme d’Emily Rose et moins pour le remake du Jour où la Terra s’arrêta) parvient à distiller la peur en s’immisçant auprès d’Ellison lors du visionnage des bobines. Comme lui, on est happé par les images, avec l’envie de comprendre (Ellison est un romancier) et en même temps un effet de répulsion. Le projecteur devient à ce titre un vrai personnage, presque maléfique, dont le seul bruit de la pellicule fait frémir.

Ces images créent un malaise palpable qui s’accentue progressivement à mesure où Ellison découvre le lien entre les différents meurtres. Confronté aux événements, il se réfugie dans l’alcool et commence à perdre pied, surtout auprès de sa propre famille. Le surnaturel prend alors le relais du thriller lorsqu’on découvre un personnage à l’allure inquiétante mais magnifique (façon The Crow) qui semble mener ce bal de l’horreur.

Même si parfois le scénario joue sur les effets faciles (quelques jumps-scares qui ne s’imposaient pas vraiment), Sinister fait véritablement sursauter dans plusieurs scènes comme quand le fils d’Ellison, somnambule, émerge contorsionné d’un carton, où quand le romancier est confronté aux visions des films en 8mn (dont le passage avec la tondeuse...). La fin du film, nihiliste en diable, apporte des révélations sur l’identité du tueur et ses motivations quant aux exactions pratiquées sur les différentes familles. Porté par une noirceur d’une beauté lumineuse (la photographie est très belle), Sinister est un petit bijou de terreur qui sonne juste à l’instar de productions récentes (Insidious, The Conjuring) qui redonne ses lettres de noblesse au cinéma d’épouvante.

 

NOTE : 5 / 6

Écrire commentaire

Commentaires: 12
  • #1

    Mr Vladdy (mercredi, 26 mars 2014 23:42)

    Là encore j'ai beaucoup aimé. L'ambiance y est excellente et même si certaines ficelles sont connues, je me suis laissé prendre au jeu.

  • #2

    Roggy (mercredi, 13 janvier 2016 19:30)

    Comme toi, j'ai apprécié le film pour son ambiance tendue et j'aime bien Ethan Hawke dans ses choix de carrière comme je le mentionne dans la chronique.

  • #3

    Rigs Mordo (mercredi, 13 janvier 2016 21:39)

    De ton avis (bien rédigé, as usual), très bon, très creepy, flippant. Je regrette juste ces enfants fantômes ridicules... Sinon c'est un film d'horreur quasi parfait! Derrickson a pas réussi a faire mieux avec Délivre nous du mal...

  • #4

    Roggy (mercredi, 13 janvier 2016 22:09)

    Merci l'ami pour le compliment :) C'est peut-être son meilleur film effectivement, surtout quand on voit "Délivre-nous du mal" qui est vraiment très moyen.

  • #5

    Alice In Oliver (jeudi, 14 janvier 2016 19:38)

    Un avis dithyrambique qui donne très envie de découvrir ce qui s'apparente à un grand moment de frousse. Je le connaissais évidemment de nom, mais je pensais qu'il s'inscrivait dans la grande tendance du moment avec Insidious et consors avec leur lot de scénarios redondants et répétitifs

  • #6

    Roggy (jeudi, 14 janvier 2016 19:41)

    Contrairement à toute la cohorte de films d'épouvante, "Sinister" parvient à tirer son épingle du jeu grâce à son scénario et son ambiance maléfique.

  • #7

    Alice In Oliver (vendredi, 15 janvier 2016 18:58)

    Tiens, j'avais laissé un commentaire et visiblement, il ne s'est pas affiché. Pas vu mais je le connais évidemment de réputation. Je ne pensais pas qu'il était de cette trempe et de cette qualité

  • #8

    Alice In Oliver (samedi, 16 janvier 2016 19:30)

    ah si, mon commentaire s'est bien affiché... Bon bah, faut que je me repose moi...

  • #9

    2flicsamiami (dimanche, 17 janvier 2016 08:32)

    Un film d'angoisse suffisamment bien écrit (la fascination de l'écrivain, notamment) et interprété pour passer un sinistre moment :)

  • #10

    Roggy (dimanche, 17 janvier 2016 12:01)

    Comme tu le dis, le film fonctionne très bien. Un des rares finalement à provoquer la peur sur écran.

  • #11

    titi70 (dimanche, 17 janvier 2016 19:17)

    Pour ma part, j'adore Sinister qui rèste le seul film à m'avoir réellement effrayé depuis au moins 10 ans. Un film qui, comme tu le dis, peut aisément devenir une référence du genre. Scott Derrickson voulait réaliser l'œuvre la plus effrayante possible et il a amplement réussi. je terminerais simplement en conseillant à ceux qui crache à foison sur les production Jason Blum de visionner celle la.

  • #12

    Roggy (dimanche, 17 janvier 2016 20:42)

    Il y a effectivement de bons films comme "Sinister" et de moins bons (Paranormal Activity sort de ce corps !). Et, c'est aussi peut-être aussi le meilleur film de Scott Derrickson.