745 chroniques de films

   31 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
Etrange festival 2019
Etrange festival 2019
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

THE SICK HOUSE

 

GENRE : Queue de boudin

REALISATEUR : Curtis Radclyffe

ANNEE : 2008

PAYS : UK

BUDGET : 4 000 000 €

ACTEURS PRINCIPAUX : Andrew Knott, Gina Philips, Kellie Shirley...

 

 

RESUME : Anna, une historienne, enquête sur un très vieil hôpital : au Moyen-Age, alors que la Grande Peste semait la terreur, le bâtiment fut le théâtre de mystérieuses morts d'enfants. L'hôpital est fermé et doit être rapidement détruit. Anna s'y introduit en tout illégalité. Sur place, elle rencontre des jeunes gens venus clandestinement faire la fête dans ce lieu, sur lequel courent de nombreuses légendes. 

  

MON HUMBLE AVIS :

Alors que le film débutait sur de bonnes bases avec le contexte historique, se délite progressivement. L'idée du docteur de la peste, à la fois tueur d'enfants et appartenant à un secte, aurait pu être mieux développé. Le problème est que le réalisateur cède aux sirènes de la caméra portée (bonjour le tangage) et au found footage (re-tangage). De plus, les trois-quart du métrage se déroulent dans l’hôpital-orphelinat. On assiste alors à un film de couloirs où il ne se passe pas grand chose. Comme souvent, il y a aussi un souci avec la gestion du lieu. Les protagonistes passent d'une pièce à l'autre sans réel lien.

Le reste du temps, quelques effets lumineux et voix d'outre-tombe sont synonymes de l'apparition du boogeyman qui aurait pu être la bonne idée du film.

Tout cela reste assez brouillon, où la dernière scène se révèle opaque à l'image du métrage.

 

NOTE : 3- / 6 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Rigs Mordo (dimanche, 06 juillet 2014 19:58)

    C'est la tournée des hôpitaux chez Roggy, héhé. Inconnu au bataillon pour celui-ci, il faut dire que l'affiche n'invite pas nécessairement à la découverte. A te lire, on peut s'en passer sans problèmes =)

  • #2

    laseancearoggy (dimanche, 06 juillet 2014 20:03)

    Après mettre perdu dans les limbes du Triangle des Bermudes, je navigue dans les couloirs des hôpitaux psychiatriques :) Effectivement, le film est largement dispensable.

  • #3

    Rigs Mordo (dimanche, 06 juillet 2014 20:05)

    Si ça t'intéresse, il y a un film venu de Turquie du nom de Gen avec un tueur qui coupe les zizis des patients d'un hôpital psychiatrique ! Je ne l'ai pas vu, c'est sans doute mauvais, mais le pitch est assez amusant lol

  • #4

    laseancearoggy (dimanche, 06 juillet 2014 20:12)

    Je connais ce film turc dont je n'ai pas un grand souvenir. Je lui ai mis un 3/6 mais je ne me souviens plus de ces scènes. Ou alors, j'essaye d'oublier... :)