708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

HELL

 

GENRE : Post-Apo

REALISATEUR : Tim Fehlbaum

ANNEE : 2011

PAYS : Allemagne/Suisse

BUDGET : Petit

ACTEURS PRINCIPAUX : Hannah Herzsprung, Stipe Ercep, Angela Winkle...

 

RESUME : Depuis des années, la surface du globe est brûlée par les rayons du soleil, les terres sont asséchées et la nourriture se fait rare. Deux types de survivants s’opposent : les proies et les prédateurs. Marie, Phillip et Léonie font route vers les montagnes dans l’espoir d’y trouver de l’eau. Mais ils ne sont pas les seuls dans cette quête. Dans ce monde dangereux et sans espoir, le trio va devoir combattre pour survivre…

 

MON HUMBLE AVIS :

Ce petit film allemand post-apocalyptique est une très bonne surprise. En effet, doté d'une très belle photographie, il distille une ambiance de fin du monde réussi, malgré un (on imagine) faible budget.

Même si l'histoire est classique, elle se situe entre La Route et Infectés, le long-métrage bénéficie d'une interprétation de qualité et un réalisme saisissant. Il me semble que la force du film est justement de ne pas être prétentieux, mais d'utiliser au maximum les décors de forêt calcinée et de ne pas dégénérer en « torture porn gore » totalement inutile. Au contraire, le film est parfaitement écrit et cohérent. Il se déroule principalement dans une voiture dans sa première partie et dans une ferme dans la seconde bobine.

Le jeu sur la lumière du soleil, brûlante et agressive, confine les personnages dans les recoins de la vie, et les transforment en "vampires" involontaires. Ce climat de fin du monde, doublé d'un désir de survie, amènent une vraie empathie pour les acteurs. On en vient même à comprendre et à pardonner ceux qui les agressent tant leur humanité est malmenée par un soleil destructeur.

Hell est un très grand petit film, totalement maîtrisé, qui tient en haleine, et dont devraient s'inspirer les producteurs et réalisateurs français.

 

NOTE : 5- / 6 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0