708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

HORS SATAN

 

GENRE : Satan m'habite

REALISATEUR : Bruno Dumont

ANNEE : 2010

PAYS : France

BUDGET : 2 500 000 €

ACTEURS PRINCIPAUX : David Dewaele, Alexandra Lematre, Aurore Broutin...

 

RESUME : En bord de Manche, sur la Côte d'Opale, près d'un hameau, de ses dunes et ses marais, demeure un gars étrange qui vivote, braconne, prie et fait des feux. Un vagabond venu de nulle part qui, dans un même souffle, chasse le mal d’un village hanté par le démon et met le monde hors Satan.

 

MON HUMBLE AVIS :

Bruno Dumont est un cinéaste un peu à part dans le paysage du cinéma français. Auteur et réalisateur d'un cinéma à la fois austère, erratique et violent, il est à l'origine d’œuvre comme La vie de JésusL'Humanité ou Flandres.

Ses films ont un caractère réaliste, presque naturaliste, aidés en cela par des acteurs sont souvent amateurs, aux visages burinés et marqués par la vie.

Il faut vraiment faire l'effort pour rentrer dans ce film qui est fait de longs plans séquences où on voit les deux acteurs principaux déambuler dans la campagne de la Côte d'Opale, très belle au demeurant.

Les personnages sont peu bavards et un peu frustes dans leurs rapports. Je pense surtout au héros principal, marginal, au regard vide qui possède des pouvoirs semble-t-il magiques. Il est appelé par les villageois quand ils ont besoin de lui, notamment pour une espèce d'exorcisme auprès d'une jeune fille.

C'est un film très lent où les personnages accomplissent peu de choses. En revanche, quand ils agissent, c'est cru, violent, au premier degré.

 

NOTE : 3- / 6

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0