708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

HANGANJIMA / VAMPIRE ISLAND

 

GENRE : L'île des vampires

REALISATEUR : Tae-Gyun Kim

ANNEE : 2009

PAYS : Corée-du-Sud/Japon

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Hideo Ishiguro, Asami Mizukawa, Dai Watanabe...

 

RESUME : Il y a deux ans, le frère d'Akira Miyamoto s'est rendu sur une île mystérieuse et n'en est jamais revenu. Aujourd'hui, Akira ainsi quune poignée d'amis décident de partir à sa recherche mais ce petit monde découvre vite que les habitants de l'archipel ne sont autres qu'un groupe de vampires assoiffés de sang entre autres créatures diaboliques.

 

MON HUMBLE AVIS

Hanganjima est l'adaptation d'un manga japonais de 33 tomes. Comme tous les passages de l'animé au live, les situations et l'humour cartoonesques ne fonctionnent pas toujours à l'écran, notamment dans la 1ère partie du film. Les acteurs surjouent et les maquillages des vampires sont à la limite du ridicule.

Par la suite, le film gagne en noirceur dès que les jeunes débarquent sur l'île infestée de vampires. Les combats au sabre s'enchaînent de façon ludique, même s'ils auraient gagné à être un peu plus réalistes (les vampires n'ont aucune force particulière). Le film est assez sanglant, voire gore par instants, les têtes volent ou sont écrasées. De la même manière, les humains sont capturés pour servir de réserve de sang aux vampires dans des catacombes lugubres, chaperonnés par un docteur-vampire adepte du bistouri.

La seconde moitié du film privilégie les affrontements entre un groupe de rebelles qui se joint aux héros et les vampires avec à leur tête une sorte de David Bowie tout blanc. Le climax est plutôt généreux en action avec l'arrivée d'un monstre géant, mélange d'un Alien et d'un scorpion qui donnera du mal à retordre aux rebelles.

Au final, Hanganjima se laisse regarder assez facilement grâce à une action maintenue et une générosité dans le fantastique, malgré quelques effets spéciaux quelquefois un peu limites.

 

NOTE : 3+ / 6

Écrire commentaire

Commentaires: 0