588 chroniques de films

  25 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

You talkin' to me?
You talkin' to me?
Etrange festival 2017
Etrange festival 2017
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

BLUE RUIN

 

GENRE : Hobo with a shotgun

REALISATEUR : Jeremy Saulnier

ANNEE : 2013

PAYS : USA

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Macon Blair, Devin Ratray, Amy Hargreaves...

   

 

RESUME Un vagabond solitaire voit sa vie bouleversée lorsqu'il retourne à sa maison d'enfance pour accomplir une vieille vengeance. Se faisant assassin amateur, il est entraîné dans un conflit brutal pour protéger sa famille qui lui est étrangère.

 

Je poste à nouveau cette courte critique (vu à l'Etrange festival 2013) à l'occasion de la sortie du film en salles.

 

Un SDF apprend que l'assassin de ses parents sort bientôt de prison. Décidé à se venger, il reprend la route à sa recherche. Ce petit film indépendant nous permet de suivre l'évolution de cet homme, hirsute et barbu, qui au fur et à mesure reprend vie pour tenter d’ôter celle du bourreau qui hante sa vie. Lentement, il se remet sur le sentier de la société, se rase et fomente sa vengeance. Le métrage prend le temps de présenter ce personnage, mutique au départ, qui va trouver une force intérieure pour arriver à ses fins. A la fois road-movie tragique et quelquefois un peu comique de par les situations, le film est aussi une réflexion sur l'Amérique d'aujourd'hui, puisqu’il renvoie au problème des armes. En effet, très vite, l’ancien SDF va se retrouver en possession d'un véritable arsenal. D'ailleurs, on a l'impression que c'est toute la population est dotée de ces armes de combat. Alors que le métrage commençait de manière sensitive, il prend une autre tournure, violente et irréversible et aboutit à une dernière scène sanglante comme un drame grec.

 

Note : 4 / 6

Écrire commentaire

Commentaires : 14
  • #1

    Rigs Mordo (mercredi, 13 août 2014 21:38)

    Inconnu au bataillon mais ça semble plutôt cool. Ca bouge bien ou c'est plus psychologique ?

  • #2

    laseancearoggy (mercredi, 13 août 2014 21:44)

    Le film est plutôt lent au départ, mais dès qu'il se met en tête de se venger, le film prend son envol, jusqu'à un final très sanglant. "Blue Ruin" possède une ambiance sympa des campagnes américaines avec ses rednecks et ses flingues en liberté.

  • #3

    Rigs Mordo (mercredi, 13 août 2014 21:45)

    Dans ce cas pourquoi pas, ça peut valoir le coup :) Merci pour la découverte !

  • #4

    laseancearoggy (mercredi, 13 août 2014 21:48)

    Il ne sort que maintenant, mais ça fait une année déjà que je l'ai vu !

  • #5

    Princécranoir (jeudi, 14 août 2014 08:40)

    Rah ! Voilà que tu me fais regretter. Passé furtivement dans mon ciné le plus proche, et désespéré de n'avoir que des robots débiles et amovibles à me mettre sous la dent, j'ai failli m'aventurer. Et puis changement de plans au dernier moment et il m'a filé entre les yeux. Plus qu'à guetter un passage sur Arte ou dans les bacs de solde.

  • #6

    laseancearoggy (jeudi, 14 août 2014 14:25)

    Je te comprends, il y a de petits films qu'on ne voit pas venir, qui tournent dans tous les festivals et qui disparaissent. Un peu comme dans les vidéo-clubs où il est désormais impossible de trouver une rareté. En tout cas, j'espère que tu auras l'opportunité de le visionner à l'occasion.

  • #7

    alice in oliver (vendredi, 15 août 2014 17:52)

    Je ne connais pas mais la chronique donne envie de découvrir le film. J'en prends bonne note en tout cas

  • #8

    laseancearoggy (vendredi, 15 août 2014 18:27)

    Un petit film indépendant à la fois polar et drame humain. A découvrir.

  • #9

    Mr Vladdy (lundi, 18 août 2014 16:19)

    Un autre film que je serais curieux de découvrir même si je pense que ça sera à la télévision celui ci.

    Sinon, petite apparté, j'aime bien cette nouvelle police d'écriture ;-)

  • #10

    laseancearoggy (lundi, 18 août 2014 19:02)

    Je ne veux pas être oiseau de mauvaise augure, mais avant que ce film passe à la télé, hormis le satellite ou Canal...
    Merci pour l'écriture, c'est la police des comptes-rendus des festivals :)

  • #11

    jomamaal (mercredi, 20 août 2014 21:51)

    oui, très surprenant ce film...on s'attache très rapidement à cet homme (banal) qui va venger la mort de ses proches. Une histoire digne de l'amérique profonde !

  • #12

    laseancearoggy (mercredi, 20 août 2014 21:59)

    Un petit polar qui ne paye pas de mine au départ mais qui se révèle sympathique et sanglant sur sa fin, un peu comme chez les frères Cohen.

  • #13

    ingloriuscritik (dimanche, 14 décembre 2014 01:29)

    je découvre ta critique , de cette petite pépite de ciné indé que j'ai donc vu depuis peu , et que toi visiblement depuis un bon moment...Mais nos avis se rejoignent ,sur cette critique acide et teinté d'humour noirâtre , d'une certaine amérique plus si profonde que ca ; celle qui ne gagne pas toujours, des sans grade , " l'américan way of loose " façon cohen brother .
    un demi point de plus sur ma note ...

  • #14

    laseancearoggy (dimanche, 14 décembre 2014 09:40)

    Je comprends que tu aies aimé ce film et je suis bien d'accord sur ton avis de cette Amérique qui a décidément un problème avec les armes...