621 chroniques de films

  25 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

C'est qui le plus fort ?
C'est qui le plus fort ?
Etrange festival 2017
Etrange festival 2017
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

THE BODY

(EL CUERPO)

 

GENRE : Ceci est mon corps

REALISATEUR : Oriol Paulo

ANNEE : 2012

PAYS : Espagne

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : José Coronado, Hugo Silva, Belen Rueda...

 

RESUME : Le cadavre d'une puissante femme d'affaire disparaît de la morgue en plein milieu de la nuit ! L'inspecteur en charge de la résolution de cette enquête découvre beaucoup d'éléments accablant le veuf de la victime... Il devient alors le suspect numéro un, mais petit à petit, le policier réalise que la vérité pourrait être plus complexe qu'elle n'y paraît.

 

MON HUMBLE AVIS

El Cuerpo (The body), film espagnol, confirme une fois encore la vitalité et le renouveau du cinéma ibérique de genre, ce qui manque aujourd'hui à l'hexagone. Présenté au PIFFF en 2012, où il a obtenu le prix du jury pour cette histoire de corps disparu dans une morgue, le film est un huis-clos pendant une nuit profonde et sous un déluge permanent qui utilise les flashback pour expliciter la situation.

The body multiplie les points de vue et les faux-semblants entre la disparue décédée (vénéneuse Belen Rueda) et son mari dont on apprend très vite les desseins. Convoqué sur place, Alex va être l'objet de situations incongrues qui vont l'amener à penser que sa femme n'est pas morte.

A l'instar d'autres productions espagnoles comme par exemple Les yeux de Julia, le métrage use de tous les ressorts de l'angoisse et du suspense pour semer le doute dans l'esprit du spectateur. Au milieu d'une police qui semble incapable d'agir, une mystérieuse personne laisse des indices à Alex (lettre, téléphone caché dans un sac à cadavres...) pour le destabiliser et l'entraîner vers la folie. A tel point, qu'on se demande qui peut être à l'origine du vol.

Entre polar et film de fantômes, The body bénéficie d'une très belle photographie et distille une atmosphère très hitchcockienne, étayée par un jeu de piste constamment renouvellé. Même si le film est assez prévisible et vire un peu trop vers un twist final à la limite du réalisme, The body parvient à donner corps à cette histoire de vengeance d'outre-tombe.

 

NOTE : 4 / 6

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Mr Vladdy (vendredi, 13 juin 2014 22:20)

    Je ne connais pas mais le synopsis me botte beaucoup. En plus, le cinéma espagnol offre souvent de belles surprises ;-)

  • #2

    laseancearoggy (vendredi, 13 juin 2014 22:23)

    Je confirme. Un film à voir même si "Les yeux de Julia" est encore meilleur.

  • #3

    Avel (samedi, 14 juin 2014 11:47)

    J'ai déjà vu quelques films espagnols et ils se sont toujours avérés être de bonnes surprises. Ta critique fait envie ^^. Je vois qu'il est sorti en 2012 mais je n'en ai pas entendu parler :/ (de toute façon si c'est pas français ou américain, en général il n'y a pas trop de pub...)

  • #4

    laseancearoggy (samedi, 14 juin 2014 12:01)

    Il est passé à la télé et était passé en festival (le PIFFF en 2012). Au moins, un film intéressant et original. Un film de genre et ça, ça fait sacrément plaisir.