745 chroniques de films

   31 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
Etrange festival 2019
Etrange festival 2019
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

Programme PIFFF 2018

 

Le Paris International Fantastic Film Festival (PIFFF) retrouve son écrin du Max Linder pour sa 8e édition du 4 au 9 décembre prochain avec encore un programme assez dense de nouveautés en compétition (Achoura, Freaks, Piercing) et hors compétition comme les attendus Lord of Chaos ou Assassination Nation. Pas loin de 20 réjouissances auxquelles il faut ajouter les séances cultes avec notamment Halloween III, Maniac ou Vorace. Bref, du plaisir en perspective avec un panorama du fantastique actuel, des invités pour présenter certains longs-métrages et des classiques qu’on prend plaisir à revoir sur grand écran, surtout quand il a la carrure du Max Linder.

 

A bientôt sur mon site pour un retour quotidien du festival.

 

http://www.pifff.fr/2018/

 

 

En compétition :

Achoura de Talal Selhami (Maroc/France)

Await Further Instructions de Johnny Kevorkian (Grande-Bretagne)

Freaks de Zach Lipovsky et Adam B. Stein (Etats-Unis)

Girls With Balls d'Olivier Afonso (France/Belgique)

Piercing de Nicolas Pesce (Etats-Unis)

Terrified de Demián Rugna (Argentine)

The Unthinkable de Victor Danell (Suède)

Tous les Dieux du Ciel de Quarxx (France)

 

Hors Compétition :

Assassination Nation de Sam Levinson (Etats-Unis)

In Fabric de Peter Strickland (Royaume-Uni)

Lord of Chaos de Jonas Åkerlund (Grande-Bretagne/Suède)

Ne Coupez Pas de Shin'ichirô Ueda (Japon)

Punk Samurai Slash Down de Gakuryu Ishii (Japon)

Sorry to Bother You de Boots Riley (Etats-Unis)

The Blood Of Wolves de Kazuya Shiraishi (Japon)

The Man Who Feels No Pain de Vasan Bala (Inde)

WE de Rene Eller (Hollande / Belgique)

What Keeps You Alive de Colin Minihan (Canada)

 

La Séance culte :

Halloween 3: le sang du sorcier de Tommy Lee Wallace (Etats-Unis, 1982)

L'Homme qui rétrécit de Jack Arnold (États-Unis, 1957)

Maniac de William Lustig (Etats-Unis, 1980)

Next Of Kin de Tony Williams (Australie/Nouvelle-Zélande, 1982)

Vorace d'Antonia Bird (Etats-Unis, 1999)

 

La Séance interdite :

Puppet Master : The Littlest Reich de Sonny Laguna de Tommy Wiklund (UK/USA, 2018)

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    alice in oliver (mercredi, 14 novembre 2018 12:40)

    pour la séquence culte, je prends l'homme qui rétrécit !

  • #2

    Roggy (mercredi, 14 novembre 2018 21:37)

    Il y a longtemps que je ne l'ai pas revu et surtout pas en salle !

  • #3

    alice in oliver (jeudi, 15 novembre 2018 11:30)

    inutile de préciser que la chronique est attendue avec impatience !