708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

Programme PIFFF 2016

 

 

La programmation de la 6ème édition du Paris International Fantastic Film Festival (PIFFF), du 6 au 11 décembre 2016, est tombé avec une vingtaine de films, en compétition ou hors compétition, des séances cultes, interdites (dont une jeunesse) et une nuit zombie dans un nouveau lieu, le Max Linder Panorama.

 

http://www.pifff.fr/

 

Film d'ouverture :

The Autopsy of Jane Doe d’André Ovredal

 

Film de clôture :

Safe Neighborhood de Chris Peckover

 

En compétition :

Grave de Julia Ducournau

I Am Not a Serial Killer de Billy O’Brien

K-Shop de Dan Pringle

Prevenge d’Alice Lowe

Realive de Mateo Gil

Sam Was Here de Christophe Deroo

The Greasy Strangler de Jim Hosking

The Unseen de Geoff Redknap

 

Hors compétition :

David Lynch : The Art of Life de Jon Nguyen, Rick Barnes et Olivia Neergaard-Holm

Keeper of Darkness de Nick Cheung

The Mermaid de Stephen Chow

The Priests de Jang Jae-hyeon

 

La séance culte :

Hardware de Richard Stanley

Opéra de Dario Argento

Prince des ténèbres de John Carpenter

Twin Peaks : Fire Walk with Me de David Lynch

 

La séance interdite :

31 de Rob Zombie

 

La séance jeunesse :

La fiancée de Frankenstein de James Whale

 

La nuit du PIFFF :

La Nuit des morts-vivants de Tom Savini

Messiah of Evil de Willard Huyck

Zombie de George A. Romero

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Avel (jeudi, 24 novembre 2016 13:00)

    Hmmm "The mermaid" j'aimerai bien le voir celui-là (Stephen Chow !). Curiosité aussi pour "31" de Rob Zombie ("The Lords of Salem" m'avait bien déçu...).
    Des tas de films que je ne connais pas.

  • #2

    Roggy (jeudi, 24 novembre 2016 17:13)

    J'attends aussi ce film (la bande-annonce semble vraiment folle). Quant à ce "31", il n'a pas très bonne réputation. En tout cas, c'est l'avantage du festival, faire découvrir des nouveautés et peut-être des films qu'on ne reverra nulle part !