690 chroniques de films

  28 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

RETOUR SUR LE BLOODY WEEK-END 2016

 

2016 marque ma première apparition au Bloody Week-end d’Audincourt, perdu entre peur et excitation comme à son 1er bal des débutantes. C’est donc la culotte mouillée que je prenais les chemins franc-Comtois pour discuter en live (enfin !) avec les amis du net pour mon plus grand plaisir. D’habitude, quand je reviens d'un festival, je fais un compte-rendu des films visionnés. Cette fois-ci, j’ai délaissé les salles obscures pour me consacrer à l’échange de mots, de rires et à arpenter maintes et maintes fois les allées du village fantastique à la recherche du DVD perdu ou de perles du Bis. Plus qu'un résumé exhaustif des festivités (gigantesques) que les potes feront beaucoup mieux que moi, je préfère évoquer les rencontres qui ont émaillé le week-end. Parce que cette tripotée d’énergumènes cinéphiles est aussi bavarde qu’elle est accueillante et humaine. Petite revue d’effectifs, non exhaustive, de ce club des monstres découvert en tripes et en os.

Jack Sholder au micro et Président du Jury
Jack Sholder au micro et Président du Jury

Comment ne pas remercier d’entrée Augustin, alias Rigs Mordo, ami fidèle du premier jour, tel un Lassie belge du cinéma Bis, dont la légendaire gentillesse et la qualité d’écriture résonnent encore dans les allées du festival. Crinière au vent et sourire aux lèvres, Rigs est juste un ami, un gars bien comme on n’en fait plus. Dans ses pas, j’ai découvert l’affable Adrien, avec lequel j’ai battu le pavé, très chaud le vendredi et humide par la suite, d’Audincourt. Mon poisson-pilote pour cette première journée avec lequel j’ai partagé avec délectation un burger et des discussions enflammées sur le cinéma dans tous ses états. Parce qu’en plus d’être ultra sympa, Adrien est un puits sans fond de connaissance sur les séries B jusqu’à Z, en passant même par Mon Petit Poney, le veinard...

Autre crème parmi les crèmes, le sémillant Jérôme qui, en plus d’avoir la plume bien pendue, cache sous ses airs de ne pas y toucher et sa bonté naturelle, un savoir aigu sur le cinéma, les bouquins et les BD. Et comment ne pas ajouter à ce trio infernal, l’exubérant, le truculent et le volubile ami Peter, sosie non-officiel de Georges Clooney dans le Sud-Est de son quartier. Une boule d’énergie au rire communicatif et à la blague facile que je remercie encore de me soutenir dans mes écrits.

Rigs, Peter et Adrien (manque Jérôme à la pelle)
Rigs, Peter et Adrien (manque Jérôme à la pelle)
Photos de groupes des potes. Les Belges sont dans les pots.
Photos de groupes des potes. Les Belges sont dans les pots.

Venus de leur Belgique natale et profonde, derrière le mur des Hauts-de-France, le contingent belge était représenté en nombre. Les excellents Nicolas, Sandy et Laurent, alias Le fanzinophile, chercheur de zines oubliés, avec lesquels j’ai sifflé des bières, des discussions sur le cinéma et les frites maisons, lors de la fameuse soirée arrosée sous le ciel colérique d’Audincourt. Des gars humains et serviables, comme beaucoup de Belges on pourrait dire, à l’image du bonhomme et fort sympathique Pascal, pas si rétro que ça, avec qui j’ai débattu goulûment de l’amour de La Cannon.

Je n’ai malheureusement pas pu échanger avec tout le monde, à l’image de David et Didier, le fanzine et la passion chevillés au corps, pris par leur stand, en espérant me rattraper une autre fois. Sans oublier les entretiens furtifs avec Patrick "Les yeux bleus" Carpenter, le prolixe et Fulciesque Fabrice, le Tarantinesque Jacques, ou encore l’improbable homme à la barbe et au ventre fournis. Que ceux que j’oublie me pardonnent mais il sera toujours temps de rattraper le temps perdu.

Le repos des guerriers avant l'orage...
Le repos des guerriers avant l'orage...
Jérôme ?
Jérôme ?

En résumé, ce Bloody Week-end fut chaud, pluvieux et dense, satisfaisant mes envies de DVD (une trentaine au total. A côté de certains, c’est peu...), et m’a surtout permis de côtoyer la fine fleur de l’autre cinéma, celui qu’on regarde de travers et qui nous anime tous les jours. Il convient aussi de saluer le travail et la passion de Loïc Bugnon pour monter un tel festival avec tant d'exposants (plus de 90) et des invités si prestigieux comme les réalisateurs Jack Sholder (Président du Jury), John McNaughton et Yannick Dahan, l'écrivain Graham Masterton, le compositeur Fabio Frizzi et l'actrice Catriona MacColl. Et même un ex-Cénobite en option.

Ce que je retiens au final de ces quelques jours au Bloody Week-end, c’est l’immense humanité se dégageant de ce petit coin de Franche-Comté. Un énorme merci à tous ceux que j’ai croisés, plus ou moins longtemps, pour votre gentillesse (et pour m’avoir véhiculé pour certains). Quoiqu’il arrive, il faut garder cet esprit libre, familial et au plaisir de se revoir pour de nouvelles aventures à Audincourt ou ailleurs.

Écrire commentaire

Commentaires: 11
  • #1

    Rigs Mordo (mercredi, 01 juin 2016 19:59)

    Que dire... je suis touché quoi, ému... On en reparlera entre nous en fait ;)
    Je suis rassuré, mon report aussi est du pur name-dropping, je serai donc pas seul !

  • #2

    Roggy (mercredi, 01 juin 2016 20:03)

    Merde, moi qui croyais que tu allais en parler ! Et, arrête de pleurer vieille madeleine, tu sais que je te déteste :)

  • #3

    Peter Hooper (jeudi, 02 juin 2016 00:21)

    Et bien je ne sachant quoi répondre a tes mots touchants, je me contenterai d'un message expresso...what else ?
    Très content d'avoir fait ta connaissance l'ami !

  • #4

    princecranoir (jeudi, 02 juin 2016 06:02)

    Une bien belle réunion d'anciens combattants ! J'avoue, j'aurais aimé en être mais mon planning serré me l'a formellement interdit. Merci a toi Roggy pou cet emouvant retour sur l'événement qui devoile enfin le vrai visagede la crypte !

  • #5

    Roggy (jeudi, 02 juin 2016 12:11)

    A Peter,
    Merci mon ami et je peux te rendre la pareille. Très heureux aussi de t'avoir rencontré !

  • #6

    Roggy (jeudi, 02 juin 2016 12:14)

    A Princecranoir,
    Le désavantage des photos, c'est que tu connais nos têtes de cons maintenant :)

  • #7

    Alice In Oliver (jeudi, 02 juin 2016 22:52)

    le monde est petit : il y a deux personnes que je connais sur la 4e photo !

  • #8

    Roggy (jeudi, 02 juin 2016 22:59)

    En effet, le monde est très petit :)

  • #9

    Alice In Oliver (vendredi, 03 juin 2016 13:11)

    Je n'ai pas cité leurs prénoms volontairement !

  • #10

    Alice In Oliver (dimanche, 05 juin 2016 08:24)

    est ce qu'ils t'ont dit qui j'étais ?

  • #11

    Roggy (lundi, 06 juin 2016 18:42)

    Non pas du tout ?