749 chroniques de films

   31 chroniques de série

Ma pin-up du mois

L'as de pique
L'as de pique
PIFFF 2019
PIFFF 2019
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

Etrange Festival 2014

Palmarès 2014

The Voices de Marjane Satrapi est le grand vainqueur de l'Etrange festival 2014 en raflant le Prix du public et le Prix "nouveau genre" Canal+Cinéma pour la compétition long métrage.

 

Pour son XXe anniversaire au Forum des Images à Paris (sans compter les années blanches sans festival liées aux travaux au Forum des Images), l’Etrange Festival propose un programme conséquent de plus de 85 films du 4 au 14 septembre 2014. Une programmation gargantuesque faite d’avants-premières, de perles rares, de documentaires et d’étrangeté que seul l’Etrange sait dégotter.

 

Cette année encore, le programme s’articule autour d’une compétition internationale parrainée par Canal+Cinéma (la chaîne s’engage à diffuser le film gagnant sur son antenne) et un prix du public. A cela, il faut ajouter une dizaine de films inédits hors compétition souvent en première française et en présence de leurs auteurs.

L’Etrange propose aussi des cartes blanches à Jacques Audiard, Sono Sion et Godfrey Reggio, ainsi qu’une série de documentaires.

En plus des pépites de l’Etrange, séances récurrentes de vieux films plus ou moins oubliés, le festival programme à nouveau 20 films qui ont marqué la manifestation pour ses 20 ans.

 

Encore une fois, le programme est un casse-tête orwellien pour le cinéphage acharné que je suis qui va tenter de voir le plus de films possibles. Impossible en effet d’assister à toutes les séances qui se chevauchent toute la journée (5 salles sont disponibles). A ce jour, mon programme personnel n’est pas encore totalement établi. A mon grand regret, je ne pourrai assister à toutes les séances qui m’intéressent. Je vais devoir faire des choix cornéliens pour bâtir un agenda d’une trentaine de films tout de même (4 à 5 séances par jour).

J’espère ainsi pouvoir relater et chroniquer tous les jours les séances de la veille avec la même énergie et le même enthousiasme de consommation effrénée mais O combien jouissive de ce festin royal et vingtenaire.

 

A bientôt sur la séance à Roggy ! Et bon festival aux chanceux qui s’y rendront !

 

http://www.etrangefestival.com

 

PROGRAMMATION COMPLETE :

 

Film d’ouverture

Smart monkey - Court métrage de Winshluss & Nicolas Pawlowski (Première mondiale)

The voices - Marjane Satrapi (Première française)

 

Film de clôture

The world of Kanako - Tetsuya Nakashima (Première européenne)

 

Compétition internationale (Compétition Internationale Longs Métrages Prix « Nouveau Genre » (en partenariat avec Canal+Cinéma) et Prix du Public)

1 - The tribe - Myroslav Slaboshpytskiy

2 - These final hours - Zak Hilditch

3 - Let us prey - Brian O’Malley (Première française) - en présence de Brendan McCarthy

4 - Alleluia - Fabrice du Welz - en présence du réalisateur

5 - A hard day - Kim Seong-hun

6 - The canal - Ivan Kavanagh (Première française) - en présence du réalisateur

7 - A girl walks alone at night - Ana Lily Amirpour - en présence du réalisateur

8 - Tokyo tribe - Sono Sion (Première européenne) - en présence du réalisateur

9 - Killers - Mo Brothers (Kimo Stamboel & Timo Tjahjanto) (Première française)

10 - Hyena - Gerard Johnson (Première française) - en présence du réalisateur

11 - Cub - Jonas Govaerts (Première européenne) - en présence du réalisateur

12 - I Number number - Donovan Marsh (Première française)

13 - Faults - Riley Stearns (Première française)

14 - It follows - David Robert Mitchell

15 - Radio silence - Marco Riedl & Carsten Vauth (Première française) - en présence des réalisateurs

16 - Wetlands - David Wnendt (Première française)

17 - The Five - Jung Yeon-Sik (Première française)

18 - White shadow - Noaz Deshe (Première française) - en présence du réalisateur

19 - Open windows - Nacho Vigalondo

20 - Over your dead body - Takashi Miike (Première européenne)

21 - The dark valley - Andreas Prochaska (Première française)

22 - White god - Kornél Mundruczo

 

Hors Compétition

1 - Der Unfertige - Jan Soldat + Pierrot lunaire - Bruce LaBruce - (Premières françaises)

2 - The house at the end of time - Alejandro Hidalgo (Première française)

3 - Moebius - Kim Ki-Duk (Première française)

4 - Perfect garden - Mara Mattuschka & Chris Haring (Première française)

5 - Near death experience - Benoît Delépine & Gustave Kervern (Première française) - en présence des réalisateurs

6 - Hwayi: A monster boy - Jang Joon-hwan (Première française)

7 - Asphalt watches - Shayne Ehman & Seth Scriver

8 - Arcana - Yoshitaka Yamaguchi (Première française)

9 - Rampage: you end now - Uwe Boll (Première française)

10 - My blind heart - Peter Brunner (Première française)

11 - Hard to be a God - Aleksei German (Première française)

12 - The distance - Sergio Caballero (Première française)

13 - Horsehead - Romain Basset (Première mondiale) - en présence de l’équipe du film

 

Documentaires

1 - The go-go boys - Hilla Medalla

2 - The Miner’s hymns - Bill Morrison (Première française)

3 - The search for Weng Weng - Andrew Leavold (Première française)

4 - Étrangement vôtre ! - Frédéric Temps (Séance gratuite en partenariat avec Canal+ Cinéma)

5 - Autoluminescent/R.S.Howard - Lynn-Maree Milburn & Richard Lowenstein (Première française)

6 - Looking for Johnny - Danny Garcia (Première française) - en présence du réalisateur

7 - Electric boogaloo - Mark Hartley (Première européenne)

8 - Visitors - Godfrey Reggio (Première française) - en présence du réalisateur

9 - Lost souls - David Greggory (Première française) - en présence du réalisateur et de l’équipe du film

 

Carte blanche à Jacques Audiard

1 - New york city inferno - Marvin Merkins (alias Jacques Scandélari)

2 - Gold diggers of 1933 - Mervin LeRoy (numéros musicaux Busby Berkeley)

3 - Mondo Cane - Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti, Franco Prosperi

4 - Continental circus - Jérôme Laperrousaz

5 - The Honeymoon Killers - Leonard Kastle

 

Carte blanche à Sono Sion

1 - Adieu l’ami - Jean Herman

2 - Babe 2: pig in the city - George Miller

3 - After hours - Martin Scorsese

4 - The French connection - William Friedkin

5 - Die Sehnsucht der Veronika Voss - Rainer Werner Fassbinder

 

Carte blanche à Godfrey Reggio

1 - Sayat nova - Sergueï Paradjanov + Tango - Zbigniew Rybczynski

2 - Le manuscrit trouvé à Saragosse - Wojciech Has

3 - L’épouvantail - Jerry Schatzberg + Cops - Buster Keaton & Edward F. Cline

4 - Los olvidados - Luis Buñuel + Les habitants - Artavazd Pelechian

5 - Notre siècle + Ses saisons - Artavazd Pelechian

 

Les pépites de l’Etrange

1 - The human tornado - Cliff Roquemore

2 - Dolemite - D’Urville Martin

3 - Nice plate of spinach - Václav Vorlícek

4 - Videodrome - David Cronenberg

5 - Blastfighter - Lamberto Bava - séance présentée par Maxime Lachaud

6 - Les casseurs de gang / Busting - Peter Hyams

7 - Qui veut tuer Jessie ? - Václav Vorlícek

 

20 ans / 20 FILMS

1 - Toto qui vécu deux fois - Daniele Ciprì & Franco Maresco

2 - Singapore sling - Nikos Nikolaïdis

3 - Anthologie des frères Quay - Stephen & Timothy Quay

4 - Hustler white - Bruce LaBruce & Rick Castro

5 - Gummo - Harmony Korine

6 - L’histoire du cinéma 16 - Jean-Jacques Rousseau

7 - Moon - Duncan Jones

8 - Le maître des Illusions - Clive Barker

9 - Dead or alive - Takashi Miike

10 - Beyond ultra violence: uneasy listening by Merzbow - Ian Kerkhof

11 - Rampage - Uwe Boll

12 - Der Todesking - Jörg Buttgereit

13 - L’Île - Kim Ki-duk

14 - Résidence surveillée - Graeme Whifler

15 - Freakstars 3000 - Christoph Schlingensief

16 - Vibroboy - Jan Kounen + Tetsuo - Shinya Tsukamoto - séance présentée par Jan Kounen

17 - Hic (De crimes en crimes) - György Pálfi

18 - Intoxication (court métrage) + Seul contre tous - Gaspar Noé - séance présentée par Gaspar Noé

19 - Down terrace - Ben Wheatley

20 - Endhiran, Robot the movie - S. Shankar

 

Retour de flamme pète les plombs ! (séance présentée et accompagnée au piano par Serge Bromberg)

Vingtième compétition internationale de courts métrages (en partenariat avec les Programmes Courts et Créations Canal+)

42 films / 5 programmesà l’issue desquels seront décernés le Grand Prix Canal+ et le Prix du Public

 

Écrire commentaire

Commentaires: 13
  • #1

    Rigs Mordo (mardi, 19 août 2014 21:01)

    Ya du choix, c'est clair. Sono Sion qui colle Babe 2 dans le lot ! Blastfighter je ne l'ai jamais vu mais ça semble du bis amusant, à défaut de sentir le grand film... J'espère que tu verras plein de bonnes choses :)

  • #2

    laseancearoggy (mardi, 19 août 2014 21:12)

    C'est clair qu'il y a du choix. C'est vrai que j'ai pas compris pour Sono Sion et Babe 2. Remarque, ça m'en fait un de moins. Et, j'ai bien l'intention de voir Blastfighter, introduit par Maxime Lachaud auteur du livre "Redneck movies : ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain". Tout un programme !

  • #3

    Rigs Mordo (mardi, 19 août 2014 21:15)

    Babe2 est souvent considéré comme l'un des meilleurs Miller, on lit parfois à son sujet que le film à la meilleure séquence réalisée par l'australien. Bon, je ne l'ai pas vu donc je me garde bien d'en dire quoi que ce soit...

  • #4

    laseancearoggy (mardi, 19 août 2014 21:22)

    Je préfère quand même le George Miller des "Mad Max"... Voilà ce qu'en dit le réal sur son choix :" En réalité, je dois avouer que mon film préféré, dans toute l’histoire du cinéma, c’est Babe 1. C’est ça la vérité. Et, lorsqu’un prestigieux éditeur anglais de livres pour cinéphiles m’a demandé de choisir les 10 meilleurs films de ces cent dernières années, j’ai tout de suite cité Babe comme étant le meilleur"... Et, il le compare à l'univers de Mad Max.

  • #5

    Rigs Mordo (mardi, 19 août 2014 21:45)

    Pourquoi pas après tout ! Comme dit, je n'ai jamais vu donc je ne peux rien en dire... Bizarre qu'il choisisse le deuxième s'il aime autant le premier mais why not!

  • #6

    Princécranoir (mardi, 19 août 2014 22:37)

    Quel programme ! De longues heures de visionnage en perspective. Attention à l'overdose ;)

  • #7

    laseancearoggy (mardi, 19 août 2014 22:46)

    Tu as raison, je risque de finir aveuglé et avec une indigestion cinéphilique aigu :) Mais, j'ai l'habitude et je compte bien remplir mon office !

  • #8

    Dirty Max 666 (mercredi, 20 août 2014 09:11)

    Je te souhaite donc un bon festoche (étant donné la richesse du programme, cela ne devrait pas être trop difficile). Au plaisir de lire ton prochain compte rendu !

  • #9

    laseancearoggy (mercredi, 20 août 2014 18:26)

    Je te remercie Max pour tes encouragements :) Je vais essayer de relever le défi et fournir des comptes-rendus quotidiens en espérant être à la hauteur !

  • #10

    Oreo33 (mercredi, 20 août 2014 23:27)

    Oh purée Dolemite et Blastfighter !

  • #11

    laseancearoggy (jeudi, 21 août 2014 18:58)

    Comme tu le dis, Oh purée :) Normalement, je devrais aller les voir. Des séances qu'on pourrait retrouver à la cinémathèque dans une soirée bis !

  • #12

    ChonchonAelezig (vendredi, 21 novembre 2014 11:15)

    Ah c'est cool, la capitale, quand même... Quand je pense que je dois faire 30 bornes pour aller voir un cinoche. Non j'exagère, j'en ai un à 10 km, mais petit bled, donc uniquement les blockbusters et une semaine maxi. De toutes façons je ne vais plus en salle : LE SON EST TROP FORT !!! c'est insupportable.

  • #13

    laseancearoggy (vendredi, 21 novembre 2014 11:42)

    Je te confirme que la capitale permet de se faire plaisir en matière de cinéma et surtout pour les cinéphages de mon espèce :) Merci pour ton passage chez moi.