708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

Aucun des deux films présentés ce soir n'a connu les honneurs d'une sortie en salle en France. Ce sont donc deux perles rares du cinéma indépendant US des années 1980 que les spectateurs des séances bis découvriront.

Première production HBO pour le cinéma, réalisé par William Tannen en 1984, Flashpoint est l'adaptation d'un roman de George Lafountaine, paru en série Noire sous le titre Le Pétard récalcitrant. Le film met en scène deux garde-frontières texans qui découvrent une jeep accidentée, un squelette à l'intérieur de celle-ci et une valise bourrée de dollars. Tout en songeant à garder l'argent, ils enquêtent discrètement sur l'accident survenu vingt ans plus tôt et mettent le doigt sur un complot qui avait alors changé le visage de l'Amérique. A une inquiétante paranoïa se mêle dans le film un souci de réalisme et de dénonciation d'une certaine réalité sociale aidés en cela par les deux comédiens principaux, Kris Kristofferson et Treat Williams, particulièrement convaincants. Son réalisateur, William Tannen, vient de la publicité. Flashpoint est son premier long métrage. Il se signalera en 1988 par la réalisation d'un Chuck Norris relativement regardable, Héros, avant de disparaître dans les marécages de la télévision. La musique du film est signée du groupe Tangerine Dream qui avait, on s'en souvient, déjà composé celle de Sorcerer (Le Convoi de la peur) de William Friedkin ainsi que Le Solitaire et La Forteresse noire de Michael Mann entre autres. Tannen avait souhaité par ailleurs que le générique de fin défile sous la chanson des Rolling Stones Sympathy for the Devil. La production néanmoins y renonça devant le montant des droits à payer. Une musique fut ainsi hâtivement commandée à un assistant du producteur.

Le film Vengeance (également connu sous le titre Scream for Vengeance pour sa sortie en VHS), réalisé en 1980, est signé Bob Blizz qui en est également le scénariste et qui n'a réalisé ou écrit aucun autre film. On sait peu de choses sur ce qui semble relever du plus pur cinéma d'exploitation avec sa dose de sadisme crapoteux et de violence perverse. Après un hold-up qui tourne mal, quatre malfrats prennent en otage la fille d'un sénateur qui donnera du fil à retordre aux truands. Mais qui est Bob Blizz ?

 

Jean-François Rauger 

 

1er film de la soirée : Flashpoint de 1984 avec ces bonnes vielles trognes (aujourd’hui) de Kris Kristofferson et Treat Williams. Ce film, à l’aura toute particulière, fait d’abord penser à un western, mais prend un chemin détourné à partir du moment où on comprend l’origine de ce qui est retrouvé dans la jeep, et notamment du fusil.

 

Ambiance noire, rednecks locaux, Flashpoint est un bon petit polar méconnu qui mérite d’être vu, notamment pour la confrontation avec le FBI venu enquêter sur place.

 

2ème film de la soirée : J’avoue que la deuxième séance a été plus dure pour moi. Le film est assez lent et les dialogues (en VF) sont à la limite du supportable. Sans parler de la fin du film qui n’en fini plus de finir, à tel point que j’ai quitté la salle (une des rares fois de ma vie !) quelques minutes avant la fin de la séance. Pas bien !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Mr Vladdy (vendredi, 28 mars 2014 00:59)

    Bien que je dispose de tus les films que je veux voir sur Brest, je dois bien avouer que lorsque j'ai quitté Paris l'année dernière, la cinémathèque fait sans doute parti de ses cinémas que je regrette du coup de ne plus pouvoir fréquenté. La programmation n'était pas toujours pour moi mais il y avait quand même quelques ressorties que je prenais du plaisir à voir lorsque les horaires me le permettait ;-)

  • #2

    laseancearoggy (vendredi, 28 mars 2014 19:58)

    J'espère alors pouvoir te tenir au courant des films de la cinémathèque, que je fréquente de temps à autres.