690 chroniques de films

  28 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

Bonne année 2017 !!!

 

BILAN DE L’ANNEE 2017

 

La tradition veut qu’on balance ses vœux pour la nouvelle année. Une bien belle coutume à laquelle je me soustrais avec plaisir en souhaitant à toutes et tous le plus de bonheur et d’amour possible. Ça ne mange pas de pain et c’est facile à écrire, mais c’est sincère. Qui sait, sur les milliers (ou dizaines plutôt) qui liront ces quelques mots, cet augure sera bon. Deuxième tradition, la liste des meilleurs films vus dans l’année. Pas forcément un exercice facile car on y retrouve à peu près toujours les mêmes titres. Comme l’an dernier, à mon quota de bonnes surprises sorties en salles (ou pas d’ailleurs) j’ajouterai des longs-métrages qu’on ne reverra peut-être pas de si tôt (ou jamais) mais méritant une mise en lumière et matés dans divers festivals où j’ai eu la chance de me rendre (BIFFF, Etrange festival et PIFFF).

 

Encore très bonne année !

 

Thierry (La Séance à Roggy).

 

 

Meilleurs films sortis en 2017 :

Blade runner 2049

Sans doute le film attendu avec le plus d’appréhension et de fait la surprise n’en fut que plus belle. Le désormais bancable Denis Villeneuve réussit le tour de force de redonner vie à une œuvre culte de SF en s’immisçant dans l’univers de Philip K. Dick comme si on avait quitté les personnages la veille. Une vraie suite ne trahissant jamais le film originel et parvenant à créer sa propre mythologie. Avec ce film, Villeneuve s’impose définitivement comme un des plus grands artisans des gros budgets.

 

Colossal

Sorti en catimini, le film de Nacho Vigalondo nage à contre courant des productions de monstres géants avec l’humour et le décalage qu’on lui connaissait déjà pour Timecrimes et Extraterrestre. Portée par une Anne Hathaway fofolle mais terriblement libre, le réalisateur livre autant un movie monster original qu’une comédie aux ressorts dramatiques en brossant le portrait d’une Amérique un peu perdue, à rebrousse poil des clichés et avec une énergie communicative.

 

The girl with all the gifts

Il semble de plus en plus difficile de renouveler le genre du film de zombies. C’est d’autant plus méritoire quand la réussite est au bout de la caméra pour ce petit film anglais qui place en tête d’affiche une gamine tentant de maîtriser sa condition de créature sanguinaire au milieu d’une humanité en lambeaux. Bien rythmé mais sans emphase inutile, The girl with all the gifts prouve qu’on peut allier réflexion et action avec un tant soit peu de talent et un scénario solide.

 

Logan

Peut-être le meilleur film de super-héros vu depuis bien longtemps, Logan est la partie immergée de l’iceberg Wolverine, son côté sombre à l’aune de son humanité vieillissante. Un des meilleurs rôles d’Hugh Jackman dans un film où on retient surtout les séquences psychologiques comme une réflexion sur le temps et le rapport à la gloire. Curieux et terriblement immersif.

 

La planète des singes : Suprématie

Avec ce troisième opus, Matt Reeves clôt une des meilleures trilogies fantastiques de ces dernières années. Le Roi des singes César (magnifique Andy Serkis) porte le film sur ses épaules simiesques et son affrontement avec un Woody Harrelson en mode Colonel Kurtz d’Apocalypse now est de toute beauté. On applaudit des deux mimines devant ce blockbuster intelligent, parfois drôle, et shooté comme un film de guerre à l’ancienne.

 

Split

Le film de M. Night Shyamalan n’a pas fait l’unanimité et pourtant ma pomme a croqué à pleines dents au sein de ce thriller psychologique où James McAvoy réalise une grande performance d’acteur en jouant plusieurs personnages dans un rôle forcément schizophrénique. Un huis-clos haletant et bien mené se transformant en film fantastique dans la dernière bobine pour notre plus grand plaisir.

 

A cette liste, j’aurai pu ajouter un ton en dessous le gonzo et très fun visuellement Kong : Skull island avec un Samuel L. Jackson en mode cabotinage automatique et le Star wars WIII : Les derniers Jedi qui, malgré ses imperfections, possède un bon rythme et quelques moments émouvants en son sein.

 

 

Petites perles vus en festivals en 2017 :

Les bonnes manières

Avec ce film sur un jeune garçon perturbé par son animalité récente, Juliana Rojas et Marco Dutra réalisent un film finalement attendrissant où le fantastique irrigue le récit comme une extrapolation d'une partie de la société brésilienne. D'une peinture sociale proche de la telenovela, le film bascule par un fantastique plus concret mais s'immisçant parfaitement dans un scénario jamais manichéen. Une belle surprise pour un long-métrage parfois violent.

 

A dark song

Un huis-clos dans une grande maison avec seulement deux protagonistes. C’est le pari fou de Liam Gavin. Entre pratiques sectaires et fantastique évanescent, A dark song tient la route malgré son pitch limité qui tourne autour d’une mère cherchant à retrouver son enfant décédé par tous les moyens. Hormis la dernière scène à la limite du ridicule, A dark song est somme toute réussi grâce à son ambiance proche du film de fantôme.

 

Mutafukaz

De sa bande-dessinée décalée, Run (Guillaume Renard) en tire un long-métrage d’animation à la fois tonique, drôle et émouvant. C’est avant tout un vrai film de cinéma piochant dans le movie monster, la culture urbaine ricaine, l'humour français et même les catcheurs mexicains. Mutafukaz s'avère une vraie découverte portée par les voix d’Orelsan et Gringe pour un résultat au-delà de nos attentes avec un scénario brillant.

 

Une prière avant l’aube

 

Jean-Stéphane Sauvaire s'était fait connaître en 2008 avec Johnny Mad Dog. Avec Une prière avant l'aube, il dépoussière le film de prison et adapte une histoire vraie en suivant un jeune anglais tombé pour trafic de drogue et pratiquant la boxe dans les geôles thaïlandaises. Un uppercut dans la gueule du spectateur n'éludant aucun détail terrible de ces prisons à ciel ouvert et de son parcours pour s'en sortir. Un grand moment de cinéma.

 

Tigers are not afraid

 

La réalisatrice Issa Lopez tape fort et juste en dépeignant cette bande d’enfants abandonnés dans un Mexique perclus par la violence au quotidien exercée par les gangs. L’utilisation du fantastique vient ici sublimer des situations dramatiques rejoignant une réalité sordide que seuls les rêves d’enfants et les fantômes du passé pourront exorciser. Un film comme coup de poing à voir absolument.

 

The Void

 

Jeremy Gillespie et Steven Kostanski, les auteurs derrière Father’s day, nous pondent l’une des plus belles séries B vue depuis un bon moment, comme s’ils avaient digéré les influences de Carpenter et Fulci pour en distiller le meilleur. Dans un scénario un peu brinquebalant mais généreux, le film oscille entre horreur visuelle sanglante à l’ancienne et séquences atmosphériques digne d’un grand classique de l’épouvante. Un coup de cœur pour The Void possédant une véritable âme et l’esprit d’un cinéma désormais révolu.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 10
  • #1

    Rigs Mordo (vendredi, 05 janvier 2018 21:06)

    Y'a ici quelques trucs que j'ai dans le collimateur, comme The Void par exemple, ou La Planète des Singes que je dois encore acheter. Du reste, ai vu que Logan, mais en même temps je n'ai vu que trois films de 2017 donc... :)

  • #2

    Roggy (vendredi, 05 janvier 2018 21:09)

    Au moins, tu as déjà ton podium :)

  • #3

    Alice In Oliver (samedi, 06 janvier 2018 16:06)

    je prends bonne note de The void et de Tigers are not afraid parmi les films à visionner de toute urgence

  • #4

    Roggy (samedi, 06 janvier 2018 16:07)

    Je pense que ces deux films te plairont :)

  • #5

    titi70 (lundi, 08 janvier 2018 16:47)

    Rien à voir avec cette article, mais, je voulais, avec un peu de retard et je m’en excuse, te souhaiter une bonne et heureuse année 2018.

  • #6

    tinalakiller (lundi, 08 janvier 2018 17:58)

    Ravie de retrouver Split dans ton bilan !
    Bonne année !! :D

  • #7

    Roggy (lundi, 08 janvier 2018 18:31)

    A titi70,
    Merci ! et bonne année 2018 à toi :)

  • #8

    Roggy (lundi, 08 janvier 2018 18:32)

    A Tinalakiller,
    Bonne année à toi Tina !

  • #9

    Kapalsky (jeudi, 18 janvier 2018 09:21)

    Super be bilan 2017!
    J'enrage de ne pas avoir pu voir "Tigers", "The Void" et "Prières..." pendant le PIFFF! Mais pour ta liste je te rejoins sur au moins 40% des films!

    Bonne année 2018, qu'elle soit riche en découvertes filmiques!

  • #10

    Roggy (jeudi, 18 janvier 2018 18:38)

    Merci beaucoup l'ami et bonne année à toi également ;)