690 chroniques de films

  28 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

Palmarès et bilan à l'Etrange festival

 

Palmarès de l'Etrange Festival 2017 :

 

Grand Prix Canal + nouveau genre : La lune de Jupiter de Kornél Mundruczó.

 

Prix du public : Les bonnes manières de Juliana Rojas et Marco Dutra .

 

 

Bilan personnel de l'Etrange Festival 2017 :

 

Il y a une fin à tout et à même à l'Etrange festival. Une 23e édition encore riche de films venus du monde entier et aux sujets toujours aussi décalés. C'est l'essence même de ce festival permettant de découvrir des petites perles et de détester un cinéma se voulant différent mais peut-être artificiellement. Forcément, les avis étaient divergents parmi les festivaliers mais c'est aussi pour cela que l'on aime ces manifestations éclectiques et bouillonnantes avec plus d'une centaine de films dont 26 en compétition.

Si la sélection officielle n'a pas permis de dégager une multitude de longs-métrages indispensables, parmi les 30 visionnés, il faut néanmoins saluer l'esprit festif et décalé de Lowlife, un premier film assez bluffant avec un budget réduit et la puissance de Une prière avant l'aube sur la vie d'un boxeur dans une prison thaïlandaise. Un choc immersif. Il en est de même avec le prix du public, le brésilien Les bonnes manières, une relecture intelligente de la lycanthropie.

Comme souvent, il aura fallu se tourner vers les sélections adjacentes pour faire des découvertes à l'image du tétanisant Prison de cristal, à la mise en scène juste parfaite malgré son sujet extrême ou encore le bien fendard film punk The american way avec Dennis Hooper en capitaine de bombardier. Une pensée également pour Thelma, Cold hell et The villainess et sa scène d'ouverture violente et jouissive.

L'Etrange festival, c'est aussi les rencontres et les discussions avec les habitués, qu'on connaisse leur prénom ou pas, et les moments de partage entre les séances. Et pour finir, je fais un petit coucou aux petits nouveaux, qui j'espère reviendront l'an prochain, les belges Nicolas et Sandy et la lilloise Audrey.

 

A l'année prochaine pour une 24e édition !

 

Roggy.

 

 

Bilan chiffré personnel et subjectif :

 

LOWLIFE

5

PRISON DE CRISTAL

5

UNE PRIERE AVANT L'AUBE

5

LES BONNES MANIERES

4,5

THE AMERICAN WAY

4,5

A DAY

4

THE VILLAINESS

4

COLD SKIN

4

PRIS AU PIEGE

4

KODOKU : MEATBALL MACHINE

4

COLD HELL

4

LES TUEURS FOUS

4

THELMA

4

LA MISE A MORT DU CERF SACRE

3,5

UGLY NASTY PEOPLE

3,5

BITCH

3,5

AVANT QUE NOUS DISPARAISSIONS

3,5

EUTHANIZER

3,5

THE MARKER

3,5

SWEET VIRGINIA

3,5

LA LUNE DE JUPITER

3

REPLACE

3

HOUSEWIFE

3

EL ATAUD DE CRISTAL

3

MAYHEM

3

MON MON MON MONSTERS !

3

LES GARCONS SAUVAGES

2,5

PURGATORYO

2

GAME OF DEATH

2

ATTACK OF THE ADULT BABIES

1

DEATH ROW FAMILY

1

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Alice In Oliver (mardi, 19 septembre 2017 10:11)

    Content que tu aies apprécié Prison de cristal à sa juste valeur. Un petit bijou bcp trop méconnu à mon goût

  • #2

    Roggy (mardi, 19 septembre 2017 19:01)

    "Prison de cristal" est un véritable choc émotionnel, à la mise en scène extraordinaire.

  • #3

    Rigs Mordo (samedi, 30 septembre 2017 18:05)

    J'ai rattrapé mon retard sur toutes ces chros et je retiendrai donc Cold Skin, Meatball Machine et Vilainess, même si ce dernier semble rappeler le Monster Boy, également de Corée! Et je vais faire comme si Death Row Family n'existait pas... Le film made in Brésil avec la femme enceinte semble sympa aussi... Beau report en tout cas mec, toujours un plaiz' de te lire!

  • #4

    Roggy (samedi, 30 septembre 2017 18:11)

    Merci Rigs. Villainess n'a pas été aimé par tout le monde. C'est vrai que c'est un peu long mais les scènes d'action sont spectaculaires.