745 chroniques de films

   31 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
Etrange festival 2019
Etrange festival 2019
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

YOU'RE NEXT

 

GENRE : Home dévastation

REALISATEUR : Adam Windgard

ANNEE : 2011

PAYS : USA

BUDGET : 1 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Shami Vindson, Nick Tucci, Wendy Glenn...

 

RESUME : La famille Davison est réunie dans sa maison de campagne pour célébrer l’anniversaire de mariage des parents. Alors que chacun commence à laisser éclater ses frustrations et rancoeurs, la maison est prise d’assaut par un groupe de tueurs masqués. La réunion de famille tourne au jeu de massacre, les assaillants tentent de les supprimer un à un. Mais sous ses airs d’innocente petite amie, Erin va s’avérer pleine de ressources...

 

MON HUMBLE AVIS

Le ton est donné dès la scène d’ouverture. Un couple se fait agresser mortellement dans une maison isolée par des tueurs sertis de masques d’animaux. Cette 1ère scène, rythmée par la mise en images et une chanson qui tourne en boucle, met déjà au supplice les acteurs et de fait le spectateur qui va être le complice du drame qui se nouera plus tard.

Changement de décor, une réunion familiale où un couple réunit sa famille (10 personnes au total) pour son anniversaire de mariage. Pas besoin d’autres explications, le préambule s’est chargé de nous expliquer le scénario. Et, effectivement, dès le repas de famille, les ennuis commencent. Un personnage (le réalisateur Ti West qui s’est fait malmener sur sa carrière dans le cinéma pendant le repas !) prend un carreau d’arbalète en pleine tête. C’est le début de l’attaque de la maison façon Fort Alamo.

Certaines critiques ont estimé que You’re Next était un film de "petits malins". Il est vrai qu’Adam Windgard connaît les ficelles et donne des sensations fortes à son public. Gorges tranchées, têtes éclatées, tournevis dans l’œil... avec même une scène très Z quand un personnage se fait passer le cerveau au hachoir électrique (on imagine les applaudissements dans les Festivals). Mais, il faut reconnaître que le film fonctionne bien même si les rebondissements sont prévisibles et sans surprise.

Le scénario ne cherche pas l’originalité mais amène le film vers des terrains balisés pour donner au spectateur ce qu’il attend. De l’action sanglante et pêchue. Il recycle aussi ce qui a fait le succès de certains "Survival" en mettant en avant un personnage féminin à la manière du Ripley d’Alien, avec la hargne des nanas de The Descent. A tel point que cette dernière fabrique des pièges qui se retournent contre les assaillants (merci Saw) à grand renfort de sang et de corps à corps qui basculent le film dans une ambiance plus second degré à la Scream, au détriment de la tension du début.

Au final, You’re Next se laisse suivre avec plaisir même si certains jumps-scares sont faciles. Il n’y a donc pas grand-chose à reprocher sur le plan formel à cette production (la photographie, les effets visuels et les acteurs sont de bon niveau). En revanche, le dernier tiers du métrage est plus convenu et tourne au jeu de massacre sans grande originalité malgré une révélation finale qui peut être démasqué assez facilement.

 

NOTE : 4- /6

Commentaires: 9
  • #9

    laseancearoggy (vendredi, 25 juillet 2014 20:41)

    Annoncé comme une bombe, le film n'est pas si original et révolutionnaire qu'on a bien voulu nous le vendre.

  • #8

    Rigs Mordo (vendredi, 25 juillet 2014 16:30)

    Je partage plutôt ton avis, c'est fun, simple et efficace, même si ça ne vaut pas le foin fait autour. C'est comme tu le dis très prévisible et je trouve que la première partie loupe le coche, on sent Wingard trop concentré sur son concept, sa mécanique, et du coup il oublie de développer les persos, dont on se branle. Ce qui se ressent dans la deuxième partie, qui est regardable et amusante, mais peu implicante.

  • #7

    laseancearoggy (vendredi, 16 mai 2014 21:07)

    Merci pour ton passage. Peut-être un peu irréaliste mais sympa à regarder.

  • #6

    Shin (jeudi, 15 mai 2014 16:52)

    Voilà encore un avis que je partage dans les grandes largeurs. J'ai vraiment pris mon pied à voir cette fille de survivaliste faire vivre l'enfer à ses agresseurs. Un véritable plaisir régressif et hautement jubilatoire !

  • #5

    Princécranoir (mercredi, 16 avril 2014 19:12)

    Tu as raison, le dispositif est un peu différent. Enfin, ça reste tous les deux des survivals (dans une maison, dans les bois, ce sont juste les cachettes qui changent). Mais les défauts du films ne vont pas se nicher à cet endroit selon moi. Je trouve qu'ici le traitement des personnages est beaucoup trop caricatural pour supporter une vision au premier degré. Contrairement à Smith qui misait sur l'alliance (pourtant très casse-gueule) du sordide, du burlesque (la scène incroyablement douloureuse et drôle du piège à ours, repiquée ici d'ailleurs avec moins d'imagination) et du cynisme le plus cruel (c'est l'histoire d'un groupe de marchands d'armes qui se font dégommer par les uns après les autres !), Wingard tient à garder une tonalité grave et dramatique sur ce qui se produit à l'écran. Et franchement, cette histoire de famille à la "festen" version gore, on n'en a vite cure.

  • #4

    laseancearoggy (mercredi, 16 avril 2014 18:11)

    J'ai beaucoup aimé "Severance" que j'avais vu à l'époque au Rex à l'occasion de l'Etrange Festival en présence du réalisateur. Ici, c'est plus un home invasion.

  • #3

    Princécranoir (mercredi, 16 avril 2014 17:38)

    Ton avis mitigé reste assez clément. J'ai trouvé ça vu et revu, avec des personnages pas du tout crédibles (limite drôles), et c'est quand même nettement en dessous de l'excellent "Severance" de Christopher Smith (dans le même genre mais avec de l'humour très assumé). Reste une bonne gestion de l'espace dans la mise en scène. C'est peu

  • #2

    Alice In Oliver (lundi, 14 avril 2014 14:28)

    Pas encore vu mais les critiques étaient assez mitigées à son sujet, mais si je tombe dessus, pourquoi pas...

  • #1

    Mr Vladdy (mercredi, 26 mars 2014 23:41)

    Je garde un bon souvenir de ce film. Je le reverrais volontiers rien que pour l’héroïne principale badass à souhaits :P