708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

20 MILLIONS MILES TO EARTH

 

GENRE : Créature de l’espace

REALISATEUR : Nathan Juran

ANNEE : 1957

PAYS : USA

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : William Hopper, Johan Taylor, Franck Puglia...

 

RESUME : Un vaisseau spatial parti à la conquête de de la planète Vénus s'écrase dans la mer, libérant une créature appelée Ymir...

 

MON HUMBLE AVIS

Autant le signaler d’emblée, A 20 millions de kms de la Terre (titre en VF) n’est pas la meilleure production du duo Ray Harryhausen, Charles H. Schneer. La faute à un scénario faiblard privilégiant les dialogues et explications à l’aventure, malgré la présence d’Ymir, la créature venue de l’espace.

Après les succès du Monstre vient de la mer (1955) et Des Soucoupes volantes attaquent (1956), les deux compères décident de remettre le couvert en mixant les deux histoires sous la houlette du réalisateur Nathan Juran, futur metteur en scène du septième voyage de Sinbad. Néanmoins, la (flying) sauce a du mal à prendre surtout jusqu’à ce qu’apparaisse le monstre.

Car, il faut bien le dire, la 1ère partie est poussive du fait de dialogues trop long juste là pour combler un scénario linéaire qui n’a pas grand-chose à raconter. On passera aussi sur la véracité de l’expédition, sur la gestion de la géographie et des distances (le petit port de pêche italien qui apparaît sur la carte d’état-major américaine (!) ou la facilité avec laquelle les militaires rattrapent le camion du professeur).

Mais, tout cet enrobage peu goûteux laisse la place au vrai cœur moelleux constitué d’Ymir, la créature extraterrestre mi-lézard, mi-dinosaure. Retrouvé dans un liquide gélatineux à l’état de larve, la créature grandit à vu d’œil au contact de l’atmosphère terrienne. C’est ce moment qu’elle choisit pour s’échapper. Capturée, elle se retrouve dans le zoo de Rome, entravée par des liens en acier et mis dans un coma artificiel grâce à l’électricité. Suite à un accident, Ymir se réveille tel Frankenstein et se libère de ses chaînes pour déverser sa colère sur la ville de Rome.

Ce passage constitue le meilleur moment du métrage avec notamment le combat qui oppose la créature à un éléphant particulièrement belliqueux. Un affrontement qui n’est pas sans rappeler les mythiques batailles vues chez le maître de la stop-motion. Ray Harryhausen réalise là une de ses plus belles créatures, à l’allure majestueuse et presque humanoïde. Le génie des effets spéciaux lui confère une démarche fluide, à la fois un être pacifique mais, dès qu’il est attaqué, se transforme en monstre déchaîné. Le film se termine par une séquence qui rend hommage à King Kong, lorsque la créature grimpe au sommet du Colisée.

 

NOTE : 3+/6

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    Rigs Mordo (vendredi, 29 août 2014 21:19)

    Il fait partie des films que je veux voir depuis un moment, d'autant qu'un coffret existe avec les deux autres films que tu cites. Je sais que tu t'y connais bien en Harryhausen, que valent les Monstre vient de la mer et Des Soucoupes volantes attaquent ?

  • #2

    laseancearoggy (vendredi, 29 août 2014 21:24)

    Les deux films sont très bons, mais je préfère "les Soucoupes volantes attaquent", qui ressemblent beaucoup à "Mars Attack" de Tim Burton. Des films de la même période, milieu des années 50.

  • #3

    Rigs Mordo (vendredi, 29 août 2014 21:33)

    Merci pour tes lumières! Je me laisserai tenter :)

  • #4

    laseancearoggy (vendredi, 29 août 2014 21:34)

    De rien mon ami, si je peux aider :)

  • #5

    Mr Vladdy (vendredi, 29 août 2014 22:14)

    C'est typiquement le genre de films qui pourrait me plaire. La jaquette m'envoie du rêve et je serais très curieux de le découvrir. C'est dommage que j'ai pleins d'autres films à voir avant mais c'est vrai que si j'ai l'occasion, je sais que ça pourrait me plaire ^^

  • #6

    laseancearoggy (vendredi, 29 août 2014 22:18)

    Pour le coup, il me semble que ce n'est pas le meilleur Ray Harryhausen. Ce n'est en tout cas pas mon préféré malgré la très belle créature.

  • #7

    alice in oliver (dimanche, 31 août 2014 11:03)

    La créature vient de Vénus... Une série B plus que sympathique et vraiment attachante