708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

THE RAID

 

 

GENRE : Adrenaline

REALISATEUR : Gareth Evans

ANNEE : 2011

PAYS : Indonésie / Etats-Unis

BUDGET : 1 100 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Iko Uwais, Doni Alamsyah, Yayan Ruhian...


RESUME : Un groupe de policiers d'élite s'attaque à un grand immeuble contrôlé par la pègre locale. Pris au piège, leur seule chance est  d'affronter les pires criminels qui existent, dealers, tueurs à gages mais aussi un puissant baron de la drogue qui est recherché. 

 

MON HUMBLE AVIS :  

Ecrit, réalisé et monté par le gallois Gareth Evans, déjà auteur de Merentau, The Raid est un uppercut dans la face du spectateur à l’instar des coups que s’échangent les protagonistes.

Ce film est une bombe, sans concession. Sa force provient de la brutalité et du réalisme des combats. Dans le même style, il rappelle d’ailleurs les techniques de combat et la violence d’un Tony Jaa dans Ong Bak. Gareth Evans fait preuve d’invention et de maestria pour filmer ce huis-clos où les scènes spectaculaires s’enchaînent à un rythme effréné comme dans un jeu vidéo. Autre référence, on pense aussi à un passage de Old Boy où le héros se frayait un chemin dans un couloir à coups de marteau.

Sur un scénario ultra simple et classique, l’assaut d’un immeuble, le réalisateur fait étalage de tout son talent de mise en scène et confère à son œuvre une aura particulière grâce notamment à certaines scènes d’anthologie (l’attaque des locataires dans la cuisine, le combat des deux frères contre Mad dog...).

Mais, le métrage n’est pas qu’une succession de bastons, il dénonce aussi la violence et la corruption de la police. A ce titre, les personnages sont particulièrement crédibles et pratiquent un art martial des plus fluides qui fait souvent très mal. Le réalisateur n’hésite pas à faire gicler le sang et à montrer les dégâts de cette bataille rangée, le rapprochant de films d’infectés ou autres zombies (ici des junkies) qui se jetteraient avec avidité sur leurs victimes.

Gareth Evans livre ici une œuvre qui fera référence dans l’univers du film d’action et d’arts martiaux.

 

A Noter : Une suite est en préparation.

  

NOTE : 5 / 6

Écrire commentaire

Commentaires: 14
  • #1

    Rigs Mordo (vendredi, 08 août 2014 20:41)

    Bien d'accord avec la chronique, c'est une bombe, un coup dans les couilles. Ca ne faiblit jamais, même si c'est un poil long, mais c'est bien le seul défaut...

  • #2

    laseancearoggy (vendredi, 08 août 2014 20:45)

    C'est sûr, "The Raid" est un uppercut dans ta face, avec des scènes d'anthologie...

  • #3

    Dirty Max 666 (vendredi, 08 août 2014 22:04)

    Une sacrée révélation ce film, j'en ai encore mal aux gencives. En revanche, le concept du film est le même que dans Dredd (des flics pris au piège dans un immeuble blindé de méchants). Qui a copié sur son voisin ? Est-ce une coïncidence ? Pour les départager, je suggère que l'on fasse un cross-over : "Dredd vs Iko Uwais". Ça pourrait être monstrueux...

  • #4

    laseancearoggy (vendredi, 08 août 2014 22:08)

    Tu as totalement raison. Mais "Judge Dredd" est beaucoup moins réussi. D'ailleurs, comme tu le dis dans ton article, j'aimerai bien voir Iko Uwais affronter Tony Jaa. Ca donnerait des étincelles. Peut-être dans "The Raid 3" ?

  • #5

    Dirty Max 666 (vendredi, 08 août 2014 22:15)

    Iko contre Tony ? Ce serait l'affrontement du siècle !

  • #6

    laseancearoggy (vendredi, 08 août 2014 22:18)

    Du Tyson vs Ali :)

  • #7

    Rigs Mordo (vendredi, 08 août 2014 23:08)

    Le plus drôle c'est que si les films ont des synopsis très proches, leurs titres aussi! Dredd, Raid... Cela dit, j'adore les deux, avec peut-être une préférence pour Dredd pour le coup. Ah la musique, le charisme du perso, son final, son gore... Même si niveau action, évidemment, The Raid lui défonce la tronche.

  • #8

    laseancearoggy (vendredi, 08 août 2014 23:16)

    Sauf que pour moi la mise en scène de Gareth Evans est bien supérieure à celle de Pete Travis.

  • #9

    Dirty Max 666 (samedi, 09 août 2014 17:02)

    "Dredd" parvient à laver l'affront commis par la version de 1995, ce qui est déjà pas si mal. Le film est violent, badass et très esthétique. Et fait honneur à la BD d'origine. Un bon B nerveux et rentre-dedans, que je range à côté de "Punisher : war zone" (qui a quand même plus de gueule que le Dolph Lundgren).

  • #10

    laseancearoggy (samedi, 09 août 2014 19:11)

    Je n'ai pas revu la version de 95 depuis longtemps et je pense qu'il a dû mal vieillir :) Je te renvoie à ma critique de "Dredd" pour que tu connaisses mon avis plus en détail.

  • #11

    Princécranoir (dimanche, 10 août 2014 10:17)

    Je suis sans doute un des rares a avoir été aussi saoulé par cette pluie de coups sans véritable objet. Le Tony Jaa m'avait semblé plus fun que cette charge un peu rapidement expédiée de la corruption à Jakarta.

  • #12

    laseancearoggy (dimanche, 10 août 2014 14:52)

    Un gros film de baston qui ne s’embarrasse pas de son scénario. Et, je trouve que le film remplit son office en ce sens.

  • #13

    Mr Vladdy (lundi, 18 août 2014 16:15)

    De l'action à l'état brut comme je l'aime. Pas de prise de tête, aps de scénar mais juste un bon gros vieux film bien bourrin qui divertit bien :)

  • #14

    laseancearoggy (lundi, 18 août 2014 18:36)

    Si tu as aimé "The Raid", je te conseille "Ong Bak" dans le même style, avec le fabuleux athlète Tony Jaa.