745 chroniques de films

   31 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
Etrange festival 2019
Etrange festival 2019
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

THE POSSESSION (POSSEDEE)

 

 

GENRE : Le fantôme de Rabbi Jacob

REALISATEUR : Ole BORNEDAL

ANNEE : 2012

PAYS : USA

BUDGET : 14 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Jeffrey Dean Morgan, Kyra Sedgwick, Natasha Calis...

 

RESUME : Clyde et Stephanie Brenek ne voient pas de raison de s’inquiéter lorsque leur fille cadette Em devient étrangement obsédée par un petit coffre en bois acheté lors d’un vide grenier. Mais rapidement, son comportement devient de plus en plus agressif et le couple suspecte la présence d’une force malveillante autour d’eux. Ils découvrent alors que la boîte fut créée afin de contenir un Dibbuk, un esprit qui habite et dévore finalement son hôte humain.

 

MON HUMBLE AVIS :

Gros succès outre-atlantique pour un film d'horreur que personne n'avait vu venir. Sur une histoire, soit disant vraie !?! (technique classique pour faire peur...), Possédée ressemble à ses modèles de films de possession, transposés à la mythologie démoniaque juive.

Pour le reste, c'est un enfilage de clichés, qui n'apporte rien de nouveau au genre. Alors qu'il se voudrait effrayant, il n'offre aucun moment de peur. Pire, il en devient risible en l'absence de tout réalisme et de situations convenues, comme la scène où la fille embroche la main de son père et où celui-ci lui lance un mémorable "va dans ta chambre !", et aussi un IRM d'anthologie...

De même, les scènes se succèdent sans lien entre elles, comme si il fallait remplir le cahier des charges (voix caverneuses, scènes de recherches sur internet, d'exorcisme...), en laissant de côté certains personnages et en multipliant les ellipses. La dernière partie du film se concentre sur l'exorcisme en lui-même, mais n'atteint pas les sommets espérés. Il est même bâclé assez rapidement de façon plutôt ridicule.

Seul Jeffrey Dean Morgan surnage au milieu de ce naufrage artistique, en père courageux et cherchant à sauver sa fille possédée.

Encore une fois, Hollywood nous gratifie d'un film d'horreur pour midinettes, épuré de tout frisson, et sans grand intérêt au final. Merci à Sam Raimi pour ses productions qui n'honorent pas le grand réalisateur qu'il est.

 

NOTE : 2 / 6 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Mr Vladdy (dimanche, 11 mai 2014 17:40)

    J'ai totalement oublié ce film. Je me souviens pourtant lui avoir trouvé des qualités malgré ses grosses maladresses mais ne l'ayant pas revu depuis sa sortie en salles, il est sorti de mon esprit. Dommage car de mémoire, il possédais quand même un certain potentiel ;-)

  • #2

    laseancearoggy (dimanche, 11 mai 2014 19:01)

    La chance :) Il y avait du potentiel et j'aime bien Jeffrey Dean Morgan. Pour le reste, je n'ai pas adhéré au concept éculé et à la mise en scène.

  • #3

    Avel (dimanche, 11 mai 2014 20:23)

    Justement je comptais parler de ce film :)
    J'ai bien aimé (j'aime les films de possession en général ^^). Y'a des trucs qui m'ont un peu fait peur dedans, si si, et des choses que j'ai trouvé degueu' aussi (comme l'oeil qui tourne...eeeeeeeeeeeeerk). Bon, pour ma défense (XD) je suis très sensible à ce genre d'histoire (les possessions, les mauvais esprits, etc).

  • #4

    laseancearoggy (lundi, 12 mai 2014 18:40)

    Moi aussi j'aime bien les films de possession, mais là c'est pas possible. Ca frôle le nanar...