708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

UN MONSTRE A PARIS

 

GENRE : Tibéri ?

REALISATEUR : Eric Bergeron

ANNEE : 2011

PAYS : France

BUDGET : 28 000 000 €

ACTEURS PRINCIPAUX : Vanessa Paradis, Mathieu Chedid, Gad Elmaleh...

 

RESUME : Paris, 1910. Une étrange créature terrifie la Capitale. Emile et Raoul, deux hommes que tout oppose et que rien ne prédispose à l'aventure, se retrouvent propulsés dans la chasse au Monstre. Une épopée virevoltante qui les conduira à se découvrir eux-mêmes, trouver l'amour et faire voler en éclat les apparences. Car le Monstre est-il celui que l'on croit ? .

 

MON HUMBLE AVIS :

Les hasards du calendrier font que j'ai visionné ce film et le Tintin de Spielberg à très peu d'intervalle. Force est de constater la suprématie du Boss d'Hollywood. Loin de moi l'idée de vouloir comparer deux œuvres, au demeurant assez différentes. Or, ce sont deux films d'animation (même si Tintin est en motion capture).

Je dois avouer que le graphisme de l'ensemble ne me plaît guère, et que cela gène la vision de ce long-métrage. De même, les passages musicaux, avec la voix de Vanessa Paradis sur des textes de M, ne me passionnent pas non plus.

Certes, le thème du monstre mutant à Paris est intéressant, rappelant au passage bien des films de l'histoire du cinéma comme le fantôme de l'Opéra. Pour le reste, ni les scènes d'action, ni l'humour ne viennent rehausser un spectacle au charme un peu incertain.

 

NOTE : 3 / 6

Écrire commentaire

Commentaires: 0