708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

MANIAC

 

GENRE : J'aime les scalps

REALISATEUR : Franck Khalfoun

ANNEE : 2012

PAYS : France/USA

BUDGET : 6 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Elijah Wood, Nora Arnezeder, America Olivo...

 

RESUME : Dans les rues qu'on croyait tranquilles, un tueur en série en quête de scalps se remet en chasse. Frank est le timide propriétaire d'une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna, une jeune artiste, vient lui demander de l'aide pour sa nouvelle exposition. Alors que leurs liens se font plus forts, Frank commence à développer une véritable obsession pour la jeune fille. Au point de donner libre cours à une pulsion trop longtemps réfrénée - celle qui le pousse à traquer pour tuer.

 

MON HUMBLE AVIS

Remake du film de William Lustig de 1980. Je n'ai plus beaucoup de souvenirs de l'original (hormis la scène du reflet du tueur dans la portière de la voiture, ici présente).

Réalisé par Franck Khalfoun, cornaqué par les scénaristes des remakes de La colline a des yeux et Pirhana, Alexandre Aja et Grégory Levasseur, Maniac transporte son action de New-York à Los Angeles.

Sans le comparer à l'original, j'ai bien aimé cette nouvelle version. Elijah Wood, le Frodon du Seigneur des Anneaux est particulièrement inquiétant en psychopate traumatisé dans son enfance, tueur de femmes, scalpant ses victimes pour placer le trophée sur des mannequins.

Le film est porté par une caméra subjective permettant de se mettre en permance à la place du tueur, jusque dans ses respirations saccadées. Son visage n'apparaît ainsi que par le biais de jeux de miroirs.

Formellement, le film est une réussite, la photographie est très belle et la musique s'insère parfaitement dans l'action (elle ressemble d'ailleurs beaucoup à celle de Drive).

 

Examen de passage réussi pour ce remake d'un film d'horreur qui a fait référence au début des années 80.

 

NOTE : 4 /6

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    Rigs Mordo (mardi, 21 octobre 2014 14:19)

    Un bon remake, qui ne vaut pas le premier mais parvient à exister à coté de lui, ce qui est déjà pas mal. Il en reprend les bases et propose une expérience différente, c'est donc plutôt cool. Mais je dois dire que quand j'en parle, ça me donne surtout envie de revoir le Lustig lol Très bon Elijah Wood, cependant, qui fait un bon Zito, qui a la bonne idée de représenter l'inverse de Spinel. Le singer était peine perdue...

  • #2

    laseancearoggy (mardi, 21 octobre 2014 18:47)

    C'est certainement pour cela que le film fonctionne, car ce n'est pas un copié-collé de l'original. Contrairement à ce qu'en pensent certains, Aja est un vrai créateur et un bon réal.

  • #3

    Dirty Max 666 (mardi, 21 octobre 2014 19:11)

    Tout-à-fait d'accord avec vous deux. Ce remake est une très bonne surprise. Khalfoun a su prendre ses distances avec le classique de Lustig. L'utilisation de la caméra subjective apporte un nouveau point de vue à l'histoire originale. Et niveau gore, le film est assez radical, ce qui ne gâche rien...

  • #4

    laseancearoggy (mardi, 21 octobre 2014 20:52)

    C'est vrai que cette caméra donne un autre point de vue qui, il me semble, s'ajuste parfaitement au film. Quelques moments gores réussis comme lorsque le tueur est entouré de toutes ses victimes.

  • #5

    alice in oliver (mercredi, 22 octobre 2014 11:29)

    un remake honnête mais je ne vois pas trop ce qu'il apporte à son prédécesseur. Ensuite, impossible d'égaler Joe Spinell

  • #6

    laseancearoggy (mercredi, 22 octobre 2014 12:08)

    Comme tous les remake on pourrait dire :) Néanmoins, ce n'est pas non plus ridicule de dépoussiérer un film en adoptant un autre point de vue.

  • #7

    Mr Vladdy (mercredi, 22 octobre 2014 13:59)

    Vu en avant première lors d'une nuit pour les 40 ans de Mad movies au Gaumont Opéra avec "New-York 1997", "Massacre à la tronçonneuse", "Starship troopers" et "Shaun of the dead", j'ai vraiment beaucoup aimé. A part une ou deux maladresses dans la mise en scène, j'ai passé un super moment avec ce remake surpassant l'original et prouvant qu'un remake n'est pas obligatoirement mauvais ;-)

  • #8

    laseancearoggy (mercredi, 22 octobre 2014 19:17)

    Cool comme soirée. Je n'y étais pas :) D'accord avec toi sur la qualité du film.