708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

MALEFIQUE (MALEFICENT)


GENRE : Conte à rebours

REALISATEUR : Robert Stromberg

ANNEE : 2014

PAYS : USA

BUDGET : 200 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Angelina Jolie, Elle Fanning, Sharlto Copley...


RESUME : Maléfique est une belle jeune femme au cœur pur qui mène une vie idyllique au sein d’une paisible forêt dans un royaume où règnent le bonheur et l’harmonie. Un jour, une armée d’envahisseurs menace les frontières du pays et Maléfique, s’élève en féroce protectrice de cette terre. Dans cette lutte acharnée, une personne en qui elle avait foi va la trahir, déclenchant en elle une souffrance à nulle autre pareille qui va petit à petit transformer son cœur pur en un cœur de pierre. Bien décidée à se venger, elle s’engage dans une bataille épique avec le successeur du roi, jetant une terrible malédiction sur sa fille qui vient de naître, Aurore. Mais lorsque l’enfant grandit, Maléfique se rend compte que la petite princesse détient la clé de la paix du royaume, et peut-être aussi celle de sa propre rédemption


MON HUMBLE AVIS

Depuis ses premières œuvres innocentes et destinés aux enfants, Disney a bien évolué en devenant plus adulte. Sa filiale cinéma lui servant désormais à promouvoir des productions, certes toujours à destination de la famille, mais aux relents sombres, modernes dans son approche de la vie. Ainsi, la firme aux grandes oreilles se réapproprie les mythes et les contes qui ont fait d’elle ce qu’elle est. Grâce aux succès de films tels que le sympathique Blanche Neige et le chasseur, relecture guerrière du conte pour enfants, les studios se lancent ici un peu le même défi avec cette adaptation de la belle aux bois dormants.

Il faut dire que le revival de l’heroic-fantasy initié par Le seigneur des anneaux, est à l’origine aujourd’hui d’une foultitude de titres transportés de facto dans un univers fantastico-médiéval. Maléfique ne réchappe pas à l’avalanche en transposant le monde du conte bien connu pour enfants sur les terres balisées par ses prestigieux prédécesseurs. Le film est à la fois peuplé de créatures merveilleuses ainsi que de belliqueux chevaliers (le visuel et les enjeux sont proches du Monde de Narnia), rehaussé par une violence visuelle cherchant à ancrer le métrage dans une réalité quotidienne (on pourrait ajouter la version ratée de La Belle et la bête de Christophe Gans).

Si la voix-off renvoie directement aux contes de fées, Maléfique bascule rapidement dans un fantastique graphique post-moderne avec comme figure de proue une Angelina Jolie (Tomb Raider) en vraie fée du hobby, batifolant au milieu d’un monde féerique peuplé de monstres gentils (tiens, j’ai pas vu Casimir). Une composition toute en retenue pour la petite fée ailée aux grosses lèvres et au visage émacié, basculant vers le côté obscur de la baguette suite à une trahison sentimentale, faisant apparaître son âme noir de sorcière. On retrouve dans le rôle d’Aurore, la narcoleptique, Elle Fanning, vue dans Super 8 (et sœur du bien connu IL). Elle apporte son visage poupin et son sourire niais à ce personnage de conte ici placé au second plan. Face aux deux rôles féminins, Sharlto Copley donne toute la mesure de son cabotinage entrepris depuis sa découverte dans District 9.

La première partie du film est visuellement magnifique du fait d’effets spéciaux particulièrement réussis et décrivant parfaitement un monde cohérent et enchanteur. On est proche de toutes les productions fantastiques récentes aux allures héroïques notamment lors de l’affrontement violent de l’armée du Roi (dont on notera les très belles armures. Excalibur forever !) avec les troupes de la forêt composée de toutes sortes de créatures, comme ces hybrides centaures-arbres lorgnant fortement du côté des Ents. Si par la suite, le récit plus classique reprend ses droits (les costumes de Maléfique ressemblent à ceux du dessin-animé de Disney), force est de constater que le film est assez agréable à suivre malgré l’abattage intempestif et neuneuisant des trois petites fées, où on reconnaît la vénéneuse Juno Temple (Killer Joe).

On se prend même à penser à une œuvre subversive quand le Prince charmant ne parvient pas à réveiller Aurore de son sommeil éternel, au détriment de la sorcière qui, d’un baiser lesbien, lui permettra de revenir du pays des songes. Une ambivalence des genres entretenue tout au long du film, à l’instar d’une vision très moderne des contes, comme si l’imaginaire disparaissait peu à peu pour laisser la place à une réalité finalement très terre à terre (on me dit d’ailleurs qu’on aurait vu le Prince charmant nu et à califourchon sur l’âne de Shrek).

Maléfique tient donc la route, toujours pavée de bonnes intentions pour ceux qui ont gardé leur âme d’enfant, mais dévie par instant son chemin vers les sentiers de la fantaisie et de l’aventure pour le bonheur du spectateur adulte (certes déviant dans mon cas, puisque j’attends toujours une version hard de Le prince charmant, Casimir et son âne…).


Note : 4 / 6


Écrire commentaire

Commentaires: 14
  • #1

    Rigs Mordo (lundi, 23 février 2015 20:54)

    Tout le monde m'en a dit du bien, tu confirmes, mais je n'arrive pas à m'y intéresser plus que ça... Ca doit pas être désagréable mais je doute que je sois le public ciblé... Je m'excuse d'avance pour le double-post, en passant!

  • #2

    laseancearoggy (lundi, 23 février 2015 21:12)

    Je peux comprendre que ça t'intéresse moyen. Ce n'est pas trop du cinéma bis ! Pas de double post t'inquiète :)

  • #3

    Avel (lundi, 23 février 2015 22:48)

    J'ai beaucoup apprécié ce film.
    Niveau "film à part entière", il est plutôt réussi même si la seconde partie devient plus "classique". Par ailleurs, visuellement il est impeccable.
    Par contre, niveau "On va montrer la Maléfique de Disney en VRAI", là non, flop total. Maléfique est une MÉCHANTE qui se transforme en un gros DRAGON noir pour TUER le prince à tout prix ! Mais pas dans le film. Elle n'a rien de méchant dans le film, elle est juste triste et en colère. Donc de ce côté là je suis déçue.

  • #4

    laseancearoggy (lundi, 23 février 2015 23:45)

    Tu as sans doute raison, elle est assez mélancolique, et c'est justement pour cela que ça change du tout venant. Je trouve qu'Angelina Jolie est assez acceptable dans son rôle. Finalement, on arrive à y croire.

  • #5

    Tinalakiller (mardi, 24 février 2015 15:38)

    J'ai trouvé Angelina Jolie bien dans le rôle principal, la réflexion derrière plutôt profonde (ce qui peut étonner dans ce type de super production). Hélas je n'ai pas aimé le film. Visuellement j'ai trouvé le film affreux et les personnages secondaires abominables.

  • #6

    laseancearoggy (mardi, 24 février 2015 16:33)

    Je suis d'accord sur les personnages secondaires. La belle et le prince sont assez plats, tout comme Sharlto Copley qui m'a déçu dans son double. En revanche, Angelina Jolie est tout à fait crédible dans le rôle et, pour moi, visuellement, le film est réussi. Autrement plus que les derniers Tim Burton.

  • #7

    Moskau (mercredi, 25 février 2015 18:26)

    Plutôt pas mal, j'ai bien aimé cette relecture. Côté effets spéciaux, ça va du très réussi au moche par moments. Un rôle qui va bien à Angelina Jolie je trouve.

  • #8

    laseancearoggy (jeudi, 26 février 2015 13:19)

    Perso, je n'ai jamais trouvé le film laid visuellement et, comme tu le dis, il me semble aussi qu'Angelina Jolie réalise une de ses meilleures prestations.

  • #9

    2flicsamiami (jeudi, 26 février 2015 13:44)

    Je n'avais pas tenté l'expérience, un peu échaudé par les retours pas franchement enthousiaste qu'il avait obtenu lors de sa sortie en salle. En revanche, j'ai beaucoup aimé la musique de James Newton Howard, qui ne m'avais plus habitué à d'aussi belles compositions. Je jetterais donc, sous tes conseils, un oeil à ce film lorsqu'il passera sur une de mes chaînes ciné.

  • #10

    laseancearoggy (jeudi, 26 février 2015 18:52)

    J'espère que le film te plaira (c'est vrai que la musique est très réussie) et que tu en feras un retour sur ton site.

  • #11

    ChonchonAelezig (lundi, 02 mars 2015 11:03)

    J'ai hâte de le voir. J'adore la Jolie et les histoires de princesse/sorcière ! Et comme tu en dis du bien, ça fait grimper le baromètre !

  • #12

    laseancearoggy (lundi, 02 mars 2015 12:18)

    J'espère que le film te plaira et content de faire monter la température :)

  • #13

    titi70 (lundi, 02 mars 2015 14:42)

    Ca fait un moment que je viens lire tes chroniques sur ton excellent blog, mais, c'est la première fois que je viens réagir. Pour en revenir à Maléfique, je ne l'avais pas détesté au cinéma. Certes, le film est avant tout un véhicule pour Angelina Jolie, mais, ça reste largement plus regardable que Blanche Neige Et Le Chasseur.

  • #14

    laseancearoggy (mardi, 03 mars 2015 13:57)

    Il me semble aussi que le film est réussi (et pas seulement à cause d'Angelina Jolie), et, j'avoue que j'aime bien aussi "Blanche Neige et le chasseur" :) .
    Je te remercie pour ton passage chez moi et pour ton commentaire. Il y a longtemps que je ne suis pas venu chez toi et je vais donc y retourner de ce pas !