749 chroniques de films

   31 chroniques de série

Ma pin-up du mois

L'as de pique
L'as de pique
PIFFF 2019
PIFFF 2019
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

KARAK

 

 

GENRE : Fantômette

REALISATEUR : Yusri Kru

ANNEE : 2011

PAYS : Malaisie

BUDGET :2 000 000 MYR (la devise est le Ringgit) soit environ 615 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Shera Ayob, Kilafairy, Shahir Zawawi...

  

RESUME : Quatre étudiants retournent à leur collège de Kuantan après une virée nocturne à Kuala Lumpur et tombent dans des embouteillages sur l'autoroute. Désireux d'arriver à temps pour les cours de la matinée, ils décident de prendre une route secondaire pour gagner du temps... ignorant que cette décision va change leur vie à jamais.

 

MON HUMBLE AVIS :

Comme souvent en Asie, les fantômes font partie du folklore local. Basé sur une légende urbaine, ce film ne déroge pas à la règle et ressemble à la kyrielle d’autres productions en provenance du sud-est du globe (beaucoup de films d’horreur sortent en salles en Malaisie). 

Le film se développe donc sur des codes bien identifiés, déjà vus et ne provoque pas de peur particulière. Ainsi, l’apparition de la 1ère scène ressemble à un être mi-femme mi-araignée avec ses cheveux longs (Sadako’s style), tandis que les autres fantômes ont la capacité de prendre l’apparence des humains et de s’élever dans les airs.

Les effets spéciaux sont plutôt de bonne tenue, dont une superbe tête coupée volante. Rien de bien neuf dans cette production malaisienne, où la moitié du film est un huis-clos avec cabane hantée (merci Evil Dead). Ce segment est d’ailleurs un peu répétitif jusqu’à un twist final dont on avait senti l’odeur faisandée bien avant la fin.

  

NOTE : 3- / 6

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0