708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

IRONCLAD

 

GENRE : Par l’épée

REALISATEUR : Jonathan English

ANNEE : 2011

PAYS : USA/UK

BUDGET : 25 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : James Purefoy, Paul Giamatti, Brian Cox...

 

RESUME : 1215. La résistance du château de Rochester et d'une poignée de combattants face à Jean sans Terre, bien décidé à mettre tout le pays sous sa coupe et à reprendre le pouvoir après la signature de la Magna Carta Libertatum. Cette charte, que la coalition des barons lui avait imposée, limitait ses pouvoirs royaux en garantissant le droit à la liberté individuelle.

 

MON HUMBLE AVIS

Contrairement à la vision hollywoodienne du Moyen-âge au siècle dernier, les réalisateurs actuels dépeignent cette période sous un angle qui semble plus réaliste et moins fantasmé. Ironclad (Le sang du templier en VF) trempe ainsi ses guêtres dans la fange séminale d’une période trouble où les complots, les guerres et la violence étaient le lot quotidien.

Après une 1ère partie d’introduction pour présenter les personnages, le film devient très vite un huis-clos lorsque le Roi Jean (Paul Giamatti) décide de faire le siège du château de Rochester où sont réunis une vingtaine de combattants, dont une troupe de mercenaires avec à leur tête le Templier Marshal (James Purefoy). Si le film se pare de très belles images de paysages et de matte-painting, il souffre néanmoins d’un problème de rythme entre les batailles. En effet, une voix off trop présente dès le départ, reviendra par instants dans le film pour expliquer les événements et masquera quelques ellipses, notamment lors du siège.

Pour le reste, Ironclad est un mélange de plusieurs influences, à commencer par les 7 mercenaires (le recrutement des mercenaires), Braveheart de Mel Gibson et se termine comme un Fort Alamo moyenâgeux (James Purefoy en Davy Crocket expiatoire). Mais, la grande force du film vient des combats en eux-mêmes. Pas de la réalisation, car Jonathan English ne sait pas filmer les combats rapprochés. Au final, on ne voit pas grand-chose car sa caméra est mal placée, bouge en permanence jusqu’à la nausée et annihile tout sentiment héroïque nécessaire à ce genre de scènes.

En revanche, il se rattrape sur les effets sanglants et même over the gore comme dans un bon vieux bis rital. Nos vaillants guerriers trucident en coupant littéralement des corps en deux par la hauteur. Les membres sont sectionnés à tour de bras (si je peux dire...), les têtes explosent sous les coups et le réalisateur ne nous épargne rien en zoomant volontairement sur les mutilations. On a rarement vu ça dans ce style de production, hormis dans le très bis et très bon Centurion de Neil Marshall. Des effets visuels réussis et de haut niveau. Du coup, les passages plus calmes sont forcément un peu fades entre le début d’une histoire d’amour et les aléas de la vie dans un lieu assiégé (manque de nourriture, agressivité...).

Dommage, car Ironclad possède un certain charme, fort d’un casting sympathique (Brian Cox, Charles Dance, Jason Fleming, Derek Jacobi, Kate Mara) mais aussi grâce à sa brutalité qui tâche la caméra et l’écran. Mais, il est quelque peu plombé par une réalisation pas toujours à la hauteur et une voix off trop présente qui semble boucher les trous d’une narration qui a du mal à se maintenir à flot. Néanmoins, les amoureux de tripaille et de gore trouveront là une œuvre à la hauteur de leurs espérances.

 

NOTE : 4-/ 6

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    Rigs Mordo (mercredi, 13 août 2014 21:34)

    Je ne suis pas très client des films se déroulant au Moyen-âge, ou en tout cas pas dans des films où c'est l'argument de vente principal. Mais j'avais bien aimé Centurion aussi, donc pourquoi pas ? Ca peut faire passer un agréable moment, surtout si c'est gore!

  • #2

    laseancearoggy (mercredi, 13 août 2014 21:37)

    En tant que bisseux en chef, tu devrais aimer les plans gores dus aux coups d'épée et de haches :) Dans la veine de Centurion, en encore plus violent il me semble.

  • #3

    Rigs Mordo (mercredi, 13 août 2014 21:41)

    Vendu alors! Ya pas un deuxième qui sort ou un truc comme ça ?

  • #4

    laseancearoggy (mercredi, 13 août 2014 21:47)

    Si, justement j'ai vu ça. Mais, ça a l'air encore plus cheap, même réalisateur mais des inconnus au casting. Sûrement pas un budget égal...

  • #5

    Dirty Max 666 (vendredi, 15 août 2014 15:59)

    Excellent ce film, à ranger à côté de "Braveheart" et "Centurion". Tout film historique se doit d'être aussi brutal que "Le sang des templiers" ! Je me demande moi aussi quel est l'intérêt d'une suite. Peut-être la présence au casting de Michelle Fairley, la Catelyn Stark de "Game of thrones"...

  • #6

    laseancearoggy (vendredi, 15 août 2014 18:25)

    Comme tu le dis, les producteurs jouent sur l'effet heroïc-fantasy de la série Game of thrones. En plus, le budget est considérablement réduit. Les effets spéciaux numériques remplaceront le vrai sang...

  • #7

    Mr Vladdy (lundi, 18 août 2014 16:16)

    Vu. Si il me semble l'avoir bien aimé, je dois aussi admettre que maintenant je l'ai oublié :$

  • #8

    laseancearoggy (lundi, 18 août 2014 18:53)

    Moi aussi, il y a beaucoup de films que j'ai vus et dont je ne me souviens plus :)