708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

I, FRANKENSTEIN

 

GENRE : Ouille ! Ça fait mal !

REALISATEUR : Stuart Beattie

ANNEE : 2013

PAYS : USA/Australie

BUDGET : 65 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Aaron Eckhart, Bill Nighy, Yvonne Strahovski...

 

RESUME : Adam, la créature de Frankenstein, a survécu jusqu’à aujourd’hui, grâce à une anomalie génétique survenue lors de sa création. Son chemin l’a mené jusqu’à une métropole gothique et crépusculaire, où il se retrouve pris par une guerre séculaire sans merci entre deux clans d’immortels. Adam va être obligé de prendre parti et de s’engager dans un combat aux proportions épiques.

 

MON HUMBLE AVIS

Comment vais-je pouvoir expliquer ça à mes enfants ? Surtout que je n’en ai pas ! Bon, faisons comme si...

Ecoutez-moi bien les gosses parce que j’ai pas bien compris le scénario mais si je résume, c’est l’histoire de la créature de Frankenstein qui se retrouve au milieu d’une guerre entre des gargouilles et des démons. Comment ça c’est con ? Mais non, car la créature qu’on appellera Adam (Eve était déjà prise) est musclé et, malgré ses cicatrices, vole comme un super-héros et se bat avec des bâtons comme Daredevil.

Pourquoi il se bat ? Ben, j’en sais rien moi... Faut dire que le début est vite expédié avec le cameo de ce pauvre Victor Franckenstein et sa créature qui traverse les âges pour se retrouver de nos jours devant une cathédrale qu’on dirait bien Notre Dame. Mais non, c’est pas Christophe Lambert (en même temps z'ont pas tort les mômes, on dirait vraiment notre Totoche national avec ses cheveux courts...) c’est Aaron Eckhart qui joue que dans de supers films... enfin, surtout dans Thank you for smoking en 2005.

Mais, pourquoi ils se tapent dessus papa ? Euh... vous savez c’est pas trop fut fut une gargouille non plus, alors quand ça voit un démon qui ressemble à un monstre de Buffy contre les vampires, ça sort sa grosse hache et ça envoie ad patres ces méchants monstres. Et pourquoi c’est si laid les couleurs quand ils meurent ? Parce que le monsieur des effets spéciaux n’avait pas d’argent pour les faire (Où sont passés les 65 Millions ?) ou alors il s’est trompé avec ceux pour la Playstation.

Et pourquoi on s’ennuie pendant le film ? Eh, les gosses c’est fini oui ! Faut bien que le monsieur avec les cicatrices se fasse soigner par la bomb.... par la scientifique (hyper crédible et qui a besoin du journal de Papy Francky pour ranimer les morts en dosant juste les impulsions électriques) et discute un peu avec elle (En revanche, je me demande si le docteur a prévu quelque chose si Adam veut coucher avec la blonde, parce qu’il a une sacré touche avec elle...) pendant que les méchants ont enlevé la Reine d’Angleterre ou la Reine des Gargouilles (Gargouillette).

Papa, y sont où les gens ? Bonne question pour une fois... je me la suis aussi posée. Apparemment, ils ne vivent que dans le métro. Et, il n’y a personne dans les rues (ça doit se passer en France, ils sont tous à une manif). Sans parler de la police alors que ça explose de partout en ville.

Et pourquoi on comprend rien à la fin ? Parce que les scénaristes ont voulu mélanger tous les styles actuels (la mythique créature n’est au final qu’un prétexte) en passant d'Underworld à Hansel et Gretel et en saupoudrant le tout des films fantastiques d'aujourd’hui moches et pas bons à la Van Helsing.

Ouf ! Je n’ai pas d’enfants auxquels j’aurai eu à expliquer le sens de ce I, Franckenstein qui dépasse en tout point mes compétences cinématographiques.

 

NOTE : 1 / 6

Écrire commentaire

Commentaires: 14
  • #1

    Rigs Mordo (mardi, 29 juillet 2014 21:24)

    J'adore le mythe de Frankenstein. Ce qui est sans doute la principale raison faisant que je ne verrai jamais ce film. C'est dommage car ils avaient moyen de faire un truc sympa, un Frankenstein moderne ça pourrait tuer. Je pense par exemple au pilote de série télé (qui n'a jamais été tournée) Frankenstein réalisé par Marcus Nispel. C'était pourrave, mais le principe de faire un mix entre Seven et Frankenstein était pas trop con, ça peut donner du chouette si bien foutu. Mais là ouais, dès la bande-annonce ça pue le Underworld (déjà que j'aime pas Underworld...). En tout cas, je me suis senti ton fils pendant quelques instants. Merci, papa!

  • #2

    laseancearoggy (mardi, 29 juillet 2014 21:28)

    Rigs... tu es mon fils !!!
    Le film de Branagh avec De Niro valait le coup aussi, mais là on dirait du sous-Besson, c'est dire !

  • #3

    Dirty Max 666 (mardi, 29 juillet 2014 22:44)

    Du sous-Besson, tu me fais peur Roggy ! Voilà qui ne m'incitera pas à voir cette friandise au recyclage éhonté...

  • #4

    laseancearoggy (mardi, 29 juillet 2014 23:04)

    Mais, tu ne louperas rien Max, bien au contraire. Je vais t'éviter un mal de dents carabiné )

  • #5

    Kapalsky (mercredi, 30 juillet 2014 10:11)

    Sur c'est pas un chef-d’œuvre, ca sent le sous-Underworld réchauffé et c'est parfois aussi con qu'une prune sèche, mais qu'est-ce qu'on se marre! :D

  • #6

    Avel (mercredi, 30 juillet 2014 21:42)

    Yop !
    Tu te souviens quand j'ai dit que j'aimais le film 2012 tout en sachant qu'il était pourri ? Bein...c'est la même chose ici.
    Oui mais j'assume.
    "I Frankenstein" a énormément de défaut, que ce soit une histoire grotesque juste prétexte à de la castagne, ou des acteurs très moyens, j'adore ce film.
    La seule chose que je trouve "bien", ce sont les gargouilles. Très beau design (qui rappelle d'une certaine manière les vampire de "Van Helsing").
    Par ailleurs, ton billet m'a bien fait rire XD

  • #7

    alice in oliver (jeudi, 31 juillet 2014 07:59)

    tjs pas vu mais il est dispo sur les sites en streaming: faudrait que je le voie un de ces 4 juste pour rigoler ou éventuellement pleurer

  • #8

    laseancearoggy (jeudi, 31 juillet 2014 18:51)

    A Avel,
    Décidément, tu es très bon public :) Pour moi, 2012 c'est du Bergman à côté de ce Ouille Frankenstein. En tout cas, ça m'a inspiré un billet un peu plus drôle que d'habitude. Heureusement...

  • #9

    laseancearoggy (jeudi, 31 juillet 2014 18:52)

    A Kapalsky,
    J'aurai bien aimé me marrer comme toi...

  • #10

    laseancearoggy (jeudi, 31 juillet 2014 18:55)

    A alice in oliver,
    Je pense que tu pourrais en faire une belle chronique sur ton site. Il a tout à fait sa place Naveton cinéma :)

  • #11

    Mr Vladdy (samedi, 02 août 2014 01:36)

    Un nanar divertissant mais quand même assez laid dans sa forme et dans son fond. Le résultat final reste risible mais j'admets m'être bien marrer quand même. Je devais être en condition le jour où j'ai vu le film ^^

  • #12

    laseancearoggy (samedi, 02 août 2014 09:36)

    Un vrai nanar effectivement, mais je me suis quand même ennuyé contrairement à toi !

  • #13

    potzina (lundi, 04 août 2014 14:02)

    Hello Roggy !
    Quand tu m'as dit que tu allais te lâcher dans ta chronique, tu ne m'as pas menti :) L'avantage de ne pas avoir aimé, c'est que tu as écrit un avis très marrant !

  • #14

    laseancearoggy (lundi, 04 août 2014 19:11)

    Salut Potzina !
    Merci, et c'est vrai que je me suis fait plaisir ! En même temps, c'était pas trop difficile :)