708 chroniques de films

  30 chroniques de série

Ma pin-up du mois

Devine qui vient dîner le 31 ?
Devine qui vient dîner le 31 ?
PIFFF 2018
PIFFF 2018
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

GODZILLA VS MECANIK MONSTER

 

GENRE : Goldorak Vs boîte à conserves

REALISATEUR : Jun Fukuda

ANNEE : 1974

PAYS : Japon

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Masaaki Daimon, Kazuya Aoyama, Akihiko Hirata...

 

RESUME : Godzilla affronte cette fois son double mécanique envoyé par des extra-terrestres pour détruire la Terre.

 

MON HUMBLE AVIS

Changement de registre ou presque avec cette succédané de Godzilla qui, cette fois, s'attaque à un monstre mécanique qui lui ressemble (apparemment, le précédement Godzilla était du même tonneau). Le pire (ou le mieux) est qu'il a été construite et envoyé sur Terre par des extra-terrestres. Bon, c'est vrai qu'ils ressemblent tous à des japonais ces aliens, le hasard de la génétique...

On imagine les scénaristes à court d'imagination et ayant abusé du saké car le scénar brasse un peu tout mais surtout n'importe quoi. En effet, l'histoire est difficile à suivre tant elle navigue entre espionnage, divinatrice ayant des visions et combats spectaculaires entre des créatures venus des profondeurs.

Car oui, en plus des deux godzillas, il y a une espèce de sphinx poilu qui sera reveillé par le champs d'une femme et le retour d'une statuette sur une montagne. Cette statutette sera d'ailleurs l'objet d'âpres affrontements avec les envoyés des extra-terrestres. Ces derniers, quand ils meurent, se désagrègent et ressemblent à des singes (très drôle).

Dans ce mic-mac de portnawak, il y a bien sûr Godzilla qui ressemble à un mauvais catcheur engoncé dans un costume trop grand. Pour couronner le tout, il possède des mimiques d'êtres humains assez irresistibles dont il abuse lors des bastons. Au final, ce Godzilla vs mecanik monster (aussi appelé Godzilla vs mechagodzilla) est un bon petit nanar des familles qui se laisse regarder au 36ème degré avec un charme certain.

 

NOTE : 3 / 6

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    alice in oliver (mardi, 27 mai 2014 07:54)

    tiens je ne l'ai pas vu celui là: j'en prends bonne note. Il a l'air assez amusant en tout cas

  • #2

    laseancearoggy (mardi, 27 mai 2014 18:53)

    Oui, c'est plutôt très drôle comme beaucoup de Godzilla de cette époque-là.