749 chroniques de films

   31 chroniques de série

Ma pin-up du mois

L'as de pique
L'as de pique
PIFFF 2019
PIFFF 2019
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque
Soirée "Ozploitation" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

EUROPA REPORT

 

 

GENRE : Apollo, j'ai un problème...

REALISATEUR : Sebastian Cordero

ANNEE : 2013

PAYS : USA

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Christian Camargo, Embeth Davidtz, Anamaria Marinca...

 

RESUME : Un équipage international d’astronautes est missionné par une société privée sur Europe, l’une des Lune de Jupiter, pour y chercher d’éventuelles traces de vie. Après un atterrissage catastrophique dû à une défaillance technique, le contact avec la Terre est perdu. Les 6 astronautes se retrouvent seuls sur cette planète glacée, et sont bien loin d’imaginer ce qu’ils vont y découvrir…

 

MON HUMBLE AVIS

Ce petit film réalisé par un équatorien est une autre bonne surprise du festival. Comment faire un film de science-fiction avec peu de moyens ? Sebastien Cordero en apporte la preuve grâce à sa mise en scène et le soin apporté à son script. Une mission internationale composée de 6 astronautes a pour objectif la 4ème lune de Jupiter pour y chercher une possible vie extraterrestre. L'histoire est racontée a posteriori sur la base d'images tournées par des caméras dissimulées dans la station orbitale. C'est donc un film de "found footage" mais pas de caméra portée à l'épaule. Ce qui est fort appréciable...

En revanche, ce dispositif ne nuit en rien au déroulement de cette aventure spatiale rendue crédible par la qualité de l'interprétation des comédiens. Ici pas de stars mais de solides comédiens parfaits en scientifiques. L'autre force du film est sa capacité à générer du suspense avec peu de choses. Au fur et à mesure de la mission, on suit les 1er mois de l'équipe en parallèle de son amerrissage sur la planète. Cette construction en flashbacks sort des canons habituels et donnent plus de force au dénouement car on s'est habitué aux personnages. Une réelle surprise pour ce film efficace, alerte et qui rappelle par certains aspects le travail de Duncan Jones sur Moon.

 

Note : 5 / 6 

Écrire commentaire

Commentaires: 0