687 chroniques de films

  27 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

Soeur sourire
Soeur sourire
Etrange festival 2018
Etrange festival 2018
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site


THE CORPSE OF ANNA FRITZ


GENRE : Nécrophilie ibérique

REALISATEUR : Hector Hernandez Vicens

ANNEE : 2015

PAYS : Espagne

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Alba Ribas, Cristian Valencia, Bernat Saumell...


RESUME : Anna Fritz, une actrice célèbre à la beauté troublante, vient de décéder. Trois jeunes garçons se faufilent jusque dans la morgue où Anna repose, afin de la voir nue. Fascinés par la beauté de la jeune morte, ils décident de lui faire l'amour avant ses funérailles.


MON HUMBLE AVIS

Si le thème de la nécrophilie a inspiré quelques réalisateurs un peu déviants comme Nekromantik ou, dans une catégorie plus soft Deadgirl en 2008, The corpse of Anna Fritz ne vogue pas réellement dans cette trame-là. Ce n'est ici que le point de départ d'un petit thriller malin où les événements et les contres-temps s'enchaînent sans ennui, même si le viol du cadavre en question ne sera pas éludé par le réalisateur.

The corpse of Anna Fritz est en fait un huis-clos où trois amis vont pénétrer dans la morgue qui renferme le corps sans vie de la célèbre actrice, et ce grâce à la complicité de Pau qui y travaille. A partir de cet instant, la situation dégénère à la suite des rapports sexuels non consentis qui seront la cause de bien des ennuis pour les trois protagonistes. Sans déflorer les événements, force est de constater que Hector Hernandez Vicens parvient à utiliser au mieux la morgue et l'extérieur du bâtiment en maîtrisant l'unité de lieu et de temps. La durée courte du film (75 minutes) et son dynamisme font que le spectateur ne se retrouve jamais seul face à lui-même.

On pourrait éventuellement reprocher au film de ne pas enclencher de réflexion poussée sur les affres de la célébrité ou d'aller plus dans la transgression (quoique c'est déjà pas mal). Ce n'est pas, à mon sens, l'ambition du réalisateur qui s'attache à construire un thriller avec peu de moyens et d'acteurs coincés dans une situation qui dégénère. Mention spéciale à Alba Ribas (vue dans Animals) dans le rôle d'Anna Fritz qui joue quasiment nue en permanence. Même si le film est comparé à l'excellent Buried, il n'atteint jamais son intensité dramatique, mais se laisse regarder avec plaisir. Pour un 1er film, c'est plutôt original et cela montre le dynamisme du jeune cinéma de genre espagnol dont les réalisateurs hexagonaux pourraient s'inspirer (A bon entendeur).


Note : 4 / 6

Écrire commentaire

Commentaires: 0