623 chroniques de films

  25 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

Dis donc, tu viens plus dans les soirées ?
Dis donc, tu viens plus dans les soirées ?
PIFFF 2017
PIFFF 2017
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

CITADEL

 

 

GENRE : Tour sombre

REALISATEUR : Cyaran Foy

ANNEE : 2012

PAYS : Irlande

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Aneurin Barnard, James Cosmo, Ian Hanmore...

 

RESUME : Un jeune père de famille, agoraphobe suite à l'agression de sa femme, s'associe avec un prêtre afin de sauver sa fille des griffes d'une bande de sauvages tordus et ultra-violents. Pour se libérer de ses peurs, il va devoir affronter ses démons et pénétrer dans le lieu qui l'effraie le plus au monde : la Citadelle.

 

MON HUMBLE AVIS

Un peu à l'image de l'auteur de The Crow, le réalisateur Ciaran Foy a subi une agression et est devenu agoraphobe. Il signe ici un 1er film où il raconte comment un jeune homme voit sa compagne enceinte agressée sous ses yeux. Seul le bébé survit. Il devient agoraphobe, isolé, reclus dans ses peurs, il vit avec sa fille dans une cité abandonnée et dévolue à la destruction.

C'est un film sur la peur, cristallisé par des enfants encapuchonnés, junkies qui errent entre les tours de la cité. Petit à petit, les agressions sont plus présentes et son bébé est volé. Le héros (qui ressemble comme un frère à Elija Wood!) n'a qu'une solution, pénétrer dans ces tours sombres et malveillantes.

Dès qu'il rentre dans les immeubles, accompagné d'un prêtre fanatique et d'un enfant aveugle, c'est un autre film qui commence, comme si il avait ouvert les portes de l'enfer.

Très bon premier film, glauque et noir où on sent qu'il n'y a aucun espoir. Parabole sur ces cités abandonnées où les habitants sont transformés en créatures monstrueuses, véritables légendes urbaines, oubliées par les autorités. Elle sont comme des chasseurs sur leur territoire pour essayer de survivre.

C'est un film dur, sans concession qui tourne au fantastique dans sa deuxième bobine.

La seule réserve est qu'on ne comprend pas comment ces êtres si nombreux et malfaisants se baladent dans les rues pour commettre leurs exactions, sans que la police n'intervienne. Ceci ne va pas dans le sens de la crédibilité.

Hormis ce détail, c'est un bon film de par son climat et l'interprétation du personnage principal.

 

 

NOTE : 5- / 6

Commentaires : 2
  • #2

    laseancearoggy (samedi, 03 mai 2014 21:12)

    Bien aimé l'ambiance glauque et la tournure fantastique que prend le film qui me rappelle quelques bandes des années 80.

  • #1

    Rigs Mordo (samedi, 03 mai 2014 20:24)

    Un film que je sais bon mais... je n'ai pas été transporté, on va dire. L'ambiance et le malaise est bien rendu, et l'acteur (effectivement sosie de Elijah Wood) est très bon, disons que c'est la deuxième partie, dans l'immeuble, que j'ai moins aimée. Je ne sais pas pointer du doigt le problème, pas avec précision, mais mon attention a juste baissé, sans que je sache pourquoi.