588 chroniques de films

  25 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

You talkin' to me?
You talkin' to me?
Etrange festival 2017
Etrange festival 2017
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

CARRIE, LA VENGEANCE

 

GENRE : La dentiste

REALISATEUR : Kimberly Pierce

ANNEE : 2013

PAYS : USA

BUDGET : 30 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Chloë Grace Moretz, Julianne Moore, Judy Greer...

 

RESUME : Timide et surprotégée par sa mère très pieuse, Carrie est une lycéenne rejetée par ses camarades. Le soir du bal de fin d’année, elle subit une sale blague de trop. Carrie déchaîne alors de terrifiants pouvoirs surnaturels auxquels personne n’échappera…

 

MON HUMBLE AVIS

Carrie est une nouvelle version du roman de Stephen King sorti en 1974, après la célèbre version, Carrie au bal de l’horreur, réalisée en 1976 par Brian de Palma.

Ce nouvel opus reprend la même trame qu’à l’origine et on retrouve à peu près les mêmes scènes dans cette relecture d’une œuvre culte du grand King. Évidemment, la version de 2013 est modernisée et donne une place importante aux nouvelles technologies. Un téléphone portable permet de filmer Carrie se faisant humilier sous les douches et de le balancer sur le net, ce qui rapproche le métrage des productions américaines pour jeunes adultes comme Jennifer’s body en 2009.

Pourtant, les thèmes sont les mêmes. Une fille mal dans sa peau, sous le joug d’une mère autoritaire et chevillée de manière maladive à son intégrisme religieux, thème récurrent chez Stephen King, se découvre des pouvoirs de télékinésie. Si le scénario n’apporte rien de nouveau à l’histoire originale, les bons points du film viennent des deux actrices principales. Chloë Grace Moretz montre tout son talent (déjà aperçu dans Kick Ass) et se substitue avantageusement à l’interprétation mémorable de Sissy Spacek. Un peu trop peut-être car son physique et son visage ne correspondent pas tellement aux caractéristiques d’une souffre-douleur. De fait, pour masquer cet état, elle est obligée de grimacer et de se contorsionner artificiellement. Pourtant, son duo fonctionne bien avec sa mère, la toujours parfaite Julianne Moore, à la fois mère aimante et folle à lier. Leur relation ambiguë bascule dans l’extrême et la douleur dès que Carrie découvre ses pouvoirs et tente de se libérer de l’influence néfaste de celle qui l’a mise au monde.

Point d’orgue des deux films, le bal de promotion va mettre au grand jour les pouvoirs de Carrie dans un déchaînement de violence, avec son moment clé où cette dernière reçoit un saut rempli de sang de cochon sur tout le corps (cela fait référence à la scène de la douche où Carrie découvre ses règles). Dans la version de De Palma, Sissy Spacek était recouverte véritablement de sang de porc (apparemment, elle n’aurait pas été prévenue...). Ici, les effets spéciaux permettent de remplacer le sang et de mettre en exergue de façon spectaculaire les pouvoirs télékinésiques de Carrie.

Formellement, il n’y a pas grand-chose à reprocher à cette version moderne du roman de Stephen King, hormis son manque d’originalité et de surprise. Carrie, la vengeance est un métrage bien emballé dont l’interprétation des deux protagonistes principales maintient le projet dans les eaux du visionnage agréable.

 

NOTE : 3+ / 6

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Alice In Oliver (dimanche, 30 mars 2014 14:37)

    je n'ai pas encore osé regarder ce remake, mais les avis étaient très mitigés. Vraiment pas une priorité et je me demande ce qu'il peut concrètement apporter à la version originale

  • #2

    tinalakiller (samedi, 05 avril 2014 10:56)

    j'ai trouvé ce remake sans saveur et inutile.

  • #3

    laseancearoggy (samedi, 05 avril 2014 11:02)

    Je l'ai vu en ayant oublié l'original...

  • #4

    titi70 (lundi, 06 avril 2015 19:46)

    "Formellement, il n’y a pas grand-chose à reprocher à cette version moderne du roman de Stephen King, hormis son manque d’originalité et de surprise." Pourtant, si on peut bien lui reprocher une chose, c'est les présences de Chloé Moretz et Julianne Moore. L'une est bien trop jolie pour le rôle de Carrie, et du coup, pas vraiment crédible en vilain petit canard, et l'autre fait n'importe quoi, mais, avec Julianne Moore, c'est une habitude.

  • #5

    laseancearoggy (mardi, 07 avril 2015 18:38)

    D'accord avec toi sur Chloé Moretz qui est bien trop "parfaite" pour le rôle. En revanche, il me semble que Julianne Moore est une bonne actrice...