588 chroniques de films

  25 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

You talkin' to me?
You talkin' to me?
Etrange festival 2017
Etrange festival 2017
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

AMPHIBIOUS 3D

(DEEP WATER)

 

GENRE : Le dard de la mer

REALISATEUR : Brian Yusna

ANNEE : 2010

PAYS : Pays-Bas/Indonésie/UK

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Michael Paré, Janna Fassaert, Francis Magee..., ,

 

RESUME : Biologiste et ayant le pied marin, Skylar Shane, engage Jack Bowman, un capitaine de bateau, pour l'aider à trouver des échantillons de vie préhistorique sur les côtes asiatiques. Ils ne savent pas à ce moment, qu'ils vont être confrontés à un scorpion géant qui justement traîne dans les parages...

 

MON HUMBLE AVIS

Qui se souvient encore que Brian Yuzna a participé aux plus belles pages du cinéma d’horreur avec la série des Re-animator en tant que producteur et réalisateur, le très bon Retour des morts-vivants 3 ou encore Le dentiste (film qu’il ne faut surtout pas voir avant de prendre rendez-vous...). Sans parler de son Society, film orgiaco-gore-subversif datant de 1989.

Depuis les années 2000, il officiait en Espagne où il réalisa des films dont La malédiction des profondeurs et en produit d’autres (Dagon, Darkness). Il nous revient ainsi avec ce film de monstres marin dans la lignée de son genre favori en rendant hommage à H.P. Lovecraft dont il est fan.

Après une introduction sanglante filmée par une caméra amateur (c’est la mode), nous nous retrouvons sur une espèce de mini plate-forme servant à la pêche en mer. A son bord, des enfants vendus à des pêcheurs peu scrupuleux, remontent contraints et forcés des filets de pêche. C’est dans ce contexte que vont s’entre-croiser les destinées des enfants et d’un bateau transportant une scientifique et son capitaine (ce bon vieux Michael Paré) qui se rend sur la plate-forme pour régler ses comptes financiers avec le chef du lieu. Toute cette mise en place, un peu longue mais pas déplaisante, n’est qu’un prétexte pour introduire les méfaits d’un scorpion marin géant.

Car Amphibious 3D (vu en 2D mais je ne pense pas que ce soit trop grave...) est un véritable film de monstres qui aligne les meurtres sanglants, voire très gores (membres coupés, énucléation, tripes à l’air). La créature, dont on ne voit au départ que l’appendice meurtrier, décime la plupart des habitants de la plate-forme. Tout le monde y passe, y compris les enfants (à souligner tout de même) dont un pauvre gamin sur les toilettes, ce que n’auraient pas renié nos chers Ghoulies.

Le film est un mélange de monster-movie des années 50, avec un côté fantastique lié à la présence d’un enfant sous le coup d’une malédiction et capable d’invoquer la créature, et de film horrifique (le début fait penser à The Bay de Barry Levinson). Le métrage fait par ailleurs beaucoup penser à Sector 7 avec sa plate-forme pétrolière attaquée par un monstre des profondeurs. Ici, le budget est sûrement moindre et cela transparaît vraiment dans la qualité des effets spéciaux (les CGI remplacent les effets mécaniques et gores) et notamment de la créature qui ressemble à un scorpion géant mais avec un drôle de têtes. Elle est plutôt moche (style Sci-fi) mais assez coriace.

Au final, Amphibious 3D n’est pas déshonorant pour son auteur. Le film tient la route même s’il ne se passe pas toujours grand-chose d’intéressant entre les attaques de la bestiole. Le climax constitue l’affrontement final entre les survivants et la créature qui a pris possession des lieux, jusqu’à une ultime scène très bis qui nous renvoie aux films de monstres des années 80 où le dernier plan annonçait une suite. Il est quand même loin le temps où Brian Yuzna nous pondait des œuvres du calibre de Society ou Re-animator.

 

NOTE : 3 / 6

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Rigs Mordo (vendredi, 08 août 2014 20:40)

    Je me souviens l'avoir vu en DVD et Blu-Ray en faisant les courses. Mais vu que le film s'était fait défoncer un peu partout, je ne l'avais pas pris. A te lire, je le regrette un peu, ça semble plutôt fun. Mais en effet, Yuzna ce n'est plus ça depuis un moment... Faust et Beyond Re-Animator faisaient déjà marche-arrière niveau qualité. Coïncidence, ils passent un de ces films en Belgique ce soir, Progeny.

  • #2

    laseancearoggy (vendredi, 08 août 2014 20:42)

    Attention, ce n'est pas un chef-d’œuvre non plus ! Les effets spéciaux par exemple, c'est pas ça. Mais, bon j'aime bien Brian Yuzna, même si comme tu le dis, y a longtemps qu'il ne fait plus de grands films...

  • #3

    Rigs Mordo (vendredi, 08 août 2014 20:50)

    Oui je me doute bien que c'est un petit nanar pas chiant on va dire. Mais je suis habitué à ce style avec les prods Corman donc bon, disons que je m'en accommode.

  • #4

    laseancearoggy (vendredi, 08 août 2014 20:55)

    C'est bien mieux qu'on mauvais Corman quand même...

  • #5

    Rigs Mordo (mercredi, 09 septembre 2015 18:03)

    Enfin vu, chronique à venir! J'ai beaucoup aimé pour ma part, j'ai trouvé ça fun, généreux, le script est plus intéressant que la moyenne (on a pas les éternels ados a la con), c'est gore, contrairement à toi je trouve que le scorpion a des effets plutôt sympas et meilleurs que ceux des prods Syfy, en prime c'est assez noir et la conclusion fait froid dans le dos. Pour moi, c'est une très bonne série B, bien meilleure que ce que j'ai pu lire sur certains sites qui la font passer pour une immonde merde.

  • #6

    Roggy (mercredi, 09 septembre 2015 22:29)

    Eh bien, il me tarde de lire ton avis différent du mien, ou du moins plus positif.