623 chroniques de films

  25 chroniques de séries

Ma pin-up du mois

Dis donc, tu viens plus dans les soirées ?
Dis donc, tu viens plus dans les soirées ?
PIFFF 2017
PIFFF 2017
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque
Soirée "Enfants méchants" à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

ALTITUDE

 

GENRE : Y-a-t'il un pilote dans l'avion ?

REALISATEUR : Kaare Andrews

ANNEE : 2010

PAYS : USA/Canada

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Jessica Lowndes, Julianna Guill, Ryan Donowho...

 

 

RESUME : Sara, une jeune pilote, et quatre de ses amis sont victimes d'un mystérieux bris mécanique lors d'une excursion. Sara perd alors le contrôle de l'engin. Le petit avion amorce inexplicablement une ascension progressive qui semble impossible à arrêter. Leurs efforts sont vains, une tempête approche et le réservoir est sur le point d'être vide.

 

MON HUMBLE AVIS

Le film est un véritable huis-clos à l'intérieur d'un petit avion de tourisme. Coincés dans la carlingue, 5 jeunes partis en villégiature pour assister à un concert se retrouvent sans espoir dans l'appareil alors que le gouvernail est bloqué en position "Altitude", d'où le titre.

La 1ère partie fait montre de quelques longueurs avec la présentation des jeunes (cons ?) entre la nana qui s'est cru bon d'amener un caméscope, son petit copain idiot et tête à claques, le gars bien à la mèche rebelle, joueur de gratte, l'introverti qui a peur de l'avion et la bombasse qui se la joue pilote de l'air.

C'est au moment où ils pénètrent un orage que les choses prennent une autre tournure. Et, c'est là aussi que la véracité de l'histoire pose question. Certes, je ne suis pas un spécialiste de l'aéronautique, mais ouvrir l'avion pour faire une réparation sur le gouvernail, attaché par une corde et qui plus est en plein vol, me semble à la limite du raisonnable. Pour couronner le tout, le fantastique fait son apparition avec la vision de tentacules (!). Le film nous renvoie de fait vers des épisodes de la Quatrième dimension ou certains récits de Stephen King. Cette partie de l'histoire va alors se décanter avec le gars qui n'aime pas l'avion et qui a déjà subi un crash aérien. Diantre, dites-moi pas que c'est pas vrai !!!

Pendant ce temps, la petite troupe se réduit à prépuce de chagrin sous les assauts de la pieuvre géante tandis que l'avion continue sa route vers l'espace, et toujours sous un orage qui dure au moins depuis 40 minutes... C'est alors que les scénaristes trouvent la clé de la sortie en raccordant les morceaux de l'histoire où tout semble lié. La dernière scène du film faisant écho à la première dans un raccourci scénaristique aussi véridique que l'ensemble du métrage.

Au final, si on est indulgent sur la véracité des événements relatifs à l'avion, si on accepte les élucubrations des jeunes une partie du film et surtout si on accepte la présence d'un fantastique de circonstances, alors on est prêt à embarquer sur le vol Altitude.

 

NOTE : 3- / 6

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Mr Vladdy (mardi, 22 avril 2014 00:38)

    Jamais entendu parler non plus mais celui ci me fait déjà un peu plus peur. Je suis vraiment pas sur de le voir un jour même si après je ne ferme la porte à aucun film, à aucun cinéma ;-)

  • #2

    laseancearoggy (mardi, 22 avril 2014 19:06)

    Peut-être as-tu peur de l'avion ? Sinon, aucun risque.